Accueil Jeux Vidéo Désilets vs Ubisoft : Patrice contre-attaque

Désilets vs Ubisoft : Patrice contre-attaque

Précédemment dans Patrice Désilets contre Ubisoft . . .

Congédié il y a quelques semaines par Ubisoft, Patrice Désilets a décidé de riposter et d’assigner en justice son ancien employeur : il réclame 400 000$ à l’éditeur et la restitution des droits de 1666 : Amsterdam, jeu sur lequel il travaillait.

Cette somme correspond notamment à des indemnités de licenciement (250 000$) et des dommages moraux (100 000$).

Les documents de la plainte, accessibles depuis GameInformer, donnent quelques précisions sur l’éviction de Patrice Désilets. Ubisoft aurait ainsi souhaité faire signer au Creative Director un nouveau contrat, jugeant que le précédent, établi à l’époque par un THQ « désespéré », offrait une trop grande liberté à Désilets.

Autre point de discorde : THQ devait valider un « prototype satisfaisant » (terme non défini) de 1666 à l’été 2012. Patrice Désilets affirme que ce fut le cas, ce qui explique pourquoi le développement du jeu a continué après cette date. Ubisoft indique quant à lui le contraire. Affaire à suivre.

Via

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire