PARTAGER

Horizon Zero Dawn n’est pas une exclusivité comme les autres pour Sony. La nouvelle licence créée par Guerrilla Games a un statut assez particulier et un double objectif secret: celui de devenir le nouveau porte-étendard de la PlayStation 4 et faire d’Aloy, son héroïne, le nouveau visage de cette marque.

Les exclusivités PlayStation 4 n’ont pas toujours connu un destin très joyeux. Après avoir sorti le très sous-estimé Driveclub, Evolution Studios a dû fermer ses portes. The Order 1886 a déjà été oublié. L’été dernier, No Man’s Sky a enchaîné les polémiques. Récemment, Gravity Rush 2 est sorti dans un anonymat total, sans doute au même titre que Tearaway Unfolded, il y a 18 mois environ. Heureusement pour le constructeur japonais, Naughty Dog a su répondre présent. La remasterisation de The Last Of Us a cartonné, au même titre qu’Uncharted 4, à la fois succès critique et commercial. Le studio américain a néanmoins toujours laissé entendre qu’il s’agissait là de la dernière aventure de Nathan Drake. Désormais, l’équipe californienne planche sur The Last Of Us: Part 2 et Sony cherche une nouvelle figure de proue: un rôle qu’Aloy, l’héroïne de Horizon Zero Dawn, semble tout à fait prête à assumer.

Avec sa longue crinière de feu, Aloy est un personnage que l’on identifie d’un simple coup d’oeil, même s’il y a quelques similarités avec une certaine Nariko de Heavenly Sword. Aloy est fonceuse. Aloy est courageuse. Aloy est déterminée. Son expertise au tir à l’arc et sa capacité à se déplacer avec une extrême agilité fait un peu de l’ombre à la Lara Croft ressuscitée en 2013 avec le reboot de Tomb Raider. Et le personnage principal de Horizon Zero Dawn a quelque chose de plus. Certains dialogues sont à choix multiple, ce qui permet de créer un lien avec le joueur qui peut plus facilement s’identifier à cette paria. Enfin, dernier point important, malgré les situations très dangereuses auxquelles elle doit faire face, Aloy se plaint beaucoup moins que l’aventurière britannique qui a parfois tendance à agacer.

Sony avait néanmoins des doutes et craignait que le public rejette cette héroïne. L’accueil lors de l’E3 2015 a au contraire été très bon et a rassuré le constructeur japonais qui entend plus que jamais capitalisé sur elle. Jon Edwards, chef de produit de la branche anglaise de Sony, se prend même à dire qu’il s’agit de la future icône PlayStation. Le géant japonais croit fort en ce titre et a ainsi déjà commencé à diffuser des publicités à la télévision. De nombreux produits dérivés sont également apparus. Outre les traditionnels artbook et guide stratégique, on retrouve aussi une réplique du Thunderjaw, des posters ou des vêtements.

L’engouement pour Horizon Zero Dawn a débuté depuis un petit moment. L’effet « exclusivité » couplé aux jolis graphismes et au cadre intéressant du jeu —des dino-robots à combattre— favorise naturellement à créer un climat favorable à ce titre. Mais Guerrilla veut aller encore plus loin et n’a pas hésité à mettre en ligne un manuel du parfait cosplayeur, comme pour s’assurer qu’Aloy puisse prendre vie au delà de son jeu vidéo et devenir une figure emblématique. Bien sûr, on ne peut omettre l’hypothèse d’un échec malgré les nombreux fan-arts qui fleurissent un peu partout, mais au moins, Sony aura tout fait pour qu’Aloy devienne sa nouvelle star, au même titre que Guerrilla Games qui a bâti un personnage attachant.