Accueil High Tech Mon Test de l’iPad Air

Mon Test de l’iPad Air

Depuis la sortie de l’iPad Mini, j’ai complètement délaissé mon iPad classique devenu trop encombrant et trop lourd malgré ses capacités techniques supérieures. Forcément, suite à l’annonce d’une nouvelle version de l’iPad, baptisé iPad Air, je suis resté très sceptique quant à son intérêt sachant qu’Apple a annoncé dans la foulée un iPad Mini avec écran Rétina. Voici, tout de même, mon test après une semaine d’utilisation.

Prise en Main et Design
Au niveau du design, ce nouvel iPad Air est très élégant et très agréable en main. Apple s’est largement inspiré de l’iPad Mini pour le design puisqu’on retrouve la même finition avec des bords réduits et des arêtes arrondies. On retrouve aussi les deux haut-parleurs assez efficaces sur la tranche au bas de la tablette. Petite nouveauté, l’ajout d’un double micro afin de capter les bruits ambiants et de les neutraliser.

image

Finalement l’iPad Air est une version 9,7 pouces de l’iPad Mini et c’est plutôt une bonne nouvelle vu la finition excellente de ce dernier. Matériaux noble, finition parfaite, on est dans le produit de luxe comme Apple sait si bien le faire. Sur les smartphones, il y a un vrai débat suite à la grosse concurrence Android, autant sur tablettes,  l’iPad Air est le roi de la catégorie face aux finitions plastiques des concurrents. Au niveau des coloris, Apple ses nouvelles couleurs blanche/Silver et Gris sidéral comme sur l’iPhone 5S, néanmoins pas de version Gold.

image-4

Dès la première prise en main, on est surpris par le poids : l’iPad Air est très léger pour une tablette de cette taille, du moins beaucoup plus léger que ses prédécesseurs. L’iPad Air ne pèse que 469g contre 650g pour l’iPad 4 et l’iPad 3, on est donc plus proche du poids de l’iPad Mini avec ses 308g. Concrètement, dans la prise en main ça se sent vraiment, tenir l’iPad Air est vraiment plus agréable pour les jeux, et la lecture de livre, il est moins fatiguant lors des sessions d’utilisation longues. Moins évidant au premier coup d’œil, l’iPad Air est plus fin avec 7,5 mm d’épaisseur contre 9,4 mm pour l’iPad 3 et 4.

image-2

Performance et autonomie

Ce nouvel iPad Air possède un processeur A7 64 bits, c’est exactement le même que celui de l’iPhone 5S. Il est censé être plus puissant, une puissance qu’on aimerait constater dans les jeux, malheureusement seul Infinity Blade 3 exploite sa puissance à l’heure ou j’écris ces lignes. Le jeu est vraiment sublime sur la tablette, les prochains jeux risquent d’envoyer du lourd dans les prochains mois, laissons les développeurs le temps de maitriser la bête.

Une autre démonstration de la puissance peut néanmoins se faire avec iMovie. Avec une fluidité assez bluffante, l’application permet de faire du montage en HD à une vitesse folle, et même de faire du Picture in Picture avec 2 vidéos en un clic doigt. Nuls doutes que de nombreux Youtubeurs vont se jeter sur cette option.

Coté autonomie, Apple respecte encore une fois sa promesse en proposant 10 heures d’utilisation, largement suffisant sur ce genre de produit. Cela reste néanmoins une belle performance vu la taille du produit et l’excellente définition de l’écran Retina.

Finalement, ma seule déception reste l’absence de Touch ID. Depuis la sortie de l’iPhone 5S, je suis devenu accro à cette fonction de reconnaissance digitale pour déverrouiller son téléphone ou faire des achats sur l’AppStore. Je ne comprends vraiment pas pourquoi Apple n’a pas intégré cette fonction dans ce nouvel iPad.

image-5

Photo et vidéo

Je ne suis pas un grand fan des photos ou vidéos prises avec une tablette, néanmoins ces fonctions sont présentes pour le grand public. Aucune amélioration n’a été apportée par rapport au modèle précédent, on retrouve la caméra iSight 5MP au dos de l’appareil et  la caméra Facetime 1,2MP en façade. Largement de quoi faire quelques clichés pour les retoucher directement sur la tablette avec  iPhoto ou quelques vidéos en 1080p à monter avec iMovie. A noter quelques lacunes en faible luminosité, on aurait préféré un double Flash comme sur l’iPhone 5S, mais bon je suis très exigeant.

 image-3

Conclusion

A titre personnel, depuis la sortie de l’iPad Mini, j’avais délaissé mon iPad 4 principalement à cause de son poids. Cet iPad Air permet ainsi de gommer le principal défaut de ses prédécesseurs, il offre une puissance permettant de satisfaire les amateurs de jeux vidéo, de vidéos, et de photos. Comme sait si bien le faire Apple, l’osmose entre le hardware et le software permet d’obtenir un produit de qualité qui installe l’iPad Air comme la meilleure tablette du marché pour le grand public. Certes, il existe des concurrents chez Android, moins chères et très performants, mais la finition sera forcément inférieur à l’iPad Air.

Ses dimensions lui confèrent une utilisation à la maison ou au bureau, là où un iPad Mini est plus mobile et plus facile à transporter. Pour le visionnage de films, pour la retouche photo, pour le montage de vidéos avec iMovie, et pour les jeux, l’iPad Air sort vainqueur de son duel avec l’iPad Mini. Après tout est une question de choix et d’expérience utilisateur. Pour l’instant, j’ai choisi d’opter pour l’iPad Air mais tout peut changer à la sortie de l’iPad Mini Retina.

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire