Accueil Jeux Vidéo No Man’s Sky: une grosse mise à jour avec de nouveaux véhicules

No Man’s Sky: une grosse mise à jour avec de nouveaux véhicules

No Man’s Sky passe en version 1.2 grâce à une mise à jour qui apporte notamment des améliorations graphiques et des véhicules inédits.

Non, No Man’s Sky n’est pas mort et les développeurs ne sont pas partis avec la caisse. Après avoir essuyé pas mal de critiques (parfois extrêmement violentes) de la part des joueurs, Hello Games s’est remis au travail afin de grandement améliorer son jeu d’exploration spatial. No Man’s Sky s’est finalement transformé en un jeu en accès anticipé vendu au prix fort.

Cette mise à jour 1.02 de No Man’s Sky fait suite au patch Fondation déployé en fin d’année 2016 qui ajoutait notamment la possibilité de construire ses propres bases en plus de découvrir de nouveaux modes de jeu dont un lié à la survie. Cette màj a pour nom Pathfinder et améliore les graphismes du jeu avec des textures de meilleure qualité et un éclairage revu. Les possesseurs d’une PlayStation 4 Pro pourront quant à eux jouer à No Man’s Sky en 4K et les joueurs PC bénéficieront d’un jeu mieux optimisé. Les adeptes du clavier/souris peuvent même partager leur base grâce à Steam Workshop —le site officiel du jeu ne dit pas de manière explicite si cette option est aussi présente sur PS4.

Plus intéressant, il est désormais possible de posséder plusieurs vaisseaux spatiaux. Une bonne idée puisque ces navettes sont spécialisées dans certains domaines (combat, exploration. . .) et héritent d’un système de classe afin de déterminer leur rareté. Pour se déplacer sur les mystérieuses planètes, de nouveaux véhicules font leur apparition: le Nomad, le Roamer et le Colossus. Ces bolides sont plus ou moins rapides et offrent différents espaces de stockage. Pour y avoir accès, il faut embaucher un technicien Vy’Keen et remplir une série de missions. Une fois chose faite, il est même possible de créer ensuite des courses —des contre-la-montre en fait— et de les partager en ligne.

A cela, on ajoute aussi l’apparition de nouveaux marchands, de nouvelles options pour personnaliser sa base, des armes qui, comme les vaisseaux, sont désormais plus ou moins rares en plus d’être elles-aussi spécialisées, ou l’introduction d’un mode photo. Un mode « mort permanente » avec un trophée à la clef fait également son apparition, l’interface a été légèrement remodelée et la B.O. de No Man’s Sky s’enrichit de nouveaux titres, toujours grâce au groupe 65daysofstatic.

Si le lancement de No Man’s Sky a été assez chaotique, il est important de souligner les efforts fournis par Hello Games ces derniers mois, sans doute désireux aussi de relancer les ventes du jeu. En février, No Man’s Sky est ainsi tristement absent du Top 20 des meilleures ventes réalisées sur le PlayStation Store, tant sur le territoire américain qu’européen. . .

Via