Accueil Jeux Vidéo Retour sur une PESLeague un peu particulière

Retour sur une PESLeague un peu particulière

A l’occasion de la Ligue des Champions, le Sony Store s’est associé à Konami, mercredi dernier, afin de proposer une PESLeague dont la grande majorité des participants travaillait pour la presse écrite/TV/internet. Mais au final, c’est le champion de France Moises Fernandez qui s’est octroyé la première place du podium, fort logiquement.

Les matchs se sont déroulés à l’étage de la boutique, sur des ordinateurs portables de la marque japonaise. Quatre joueurs par poule, cinq minutes le match et les deux premiers qualifiés pour la suite de l’aventure. Au vu de l’événement, il était demandé de choisir un club participant à la ligue des champions. Ce n’était donc pas de chance pour les supporters du PSG ou de la Juventus.

A ma grande surprise, une immense majorité s’est jetée sur le Real Madrid afin de jouer avec C.Ronaldo. Pourquoi lui et pas le Barcelone de Messi? Après tout, c’est ce dernier qui vient encore de remporter le Ballon d’Or. Après avoir posé cette questions aux différents champions présents, j’ai obtenu une réponse simple et rapide: C.Ronaldo est bien plus physique que l’Argentin et possède une meilleure frappe. Personnellement, ça ne m’aura pas empêché de me prendre une lucarne et de perdre des duels de la tête (!) face à l’héritier de Maradona.

Après m’en être sorti comme je pouvais des poules, direction le -1 de la boutique afin d’assister à un match d’exhibition entre le champion de France Moises et le champion du monde Christopher. En parallèle de ce match, on pouvait voir Gomes, le gardien de Tottenham, se rendre compte qu’il avait visiblement mis de trop grands gants suite à la frappe de… C.Ronaldo.

Puis, la compétition a repris, et j’ai connu mon futur adversaire, ou plutôt, bourreau: Moises, le champion de France 2010. Après avoir répondu à l’une de ses nombreuses interviews, il est venu m’étriller, avant de remporter tous ses matchs jusqu’à la finale. De quoi lui donner un peu plus de confiance pour espérer garder son titre, lors de la prochaine finale au Stade de France.

Laisser un commentaire