Accueil Jeux Vidéo Test: Hitman (Episode 5 Colorado) – Plus Absolution que Blood Money?

Test: Hitman (Episode 5 Colorado) – Plus Absolution que Blood Money?

Quand il s’agit d’éliminer des cibles, l’Agent 47 n’hésite pas à faire le tour du monde. Pour cet avant-dernier épisode, Hitman nous emmène cette fois-ci aux Etats-Unis d’Amérique. Le cadre choisi est moins glamour que l’hôtel paradisiaque de Bankgok, le défilé de mode de Paris ou encore la ville côtière de Sapienza, puisqu’il s’agit ici d’une ferme transformée en un terrain d’entraînement pour une milice. Mais au final, le Colorado peut-il quand même devenir l’El Dorado des fans de Hitman?

C’est assez étrange mais un parfum de nostalgie se dégage de cet épisode 5 de Hitman. Il y a ce nom « Freedom Fighters » qui fait écho à ce jeu d’action sorti en 2003 sur Xbox, PC, GameCube et PlayStation 2. Puis il y a ce petit easter egg avec Kane & Lynch. Et enfin la structure de cette mission qui rappelle Absolution. Pour un peu, on croirait presque qu’il s’agit du dernier jeu signé IO Interactive avant que le studio ne mette la clef sous la porte. Heureusement, cela ne semble pas encore être au programme. Après tout, l’équipe danoise doit encore livrer un épisode —au Japon— et a souvent laissé entendre qu’une saison 2 était en préparation. Une excellente nouvelle puisque ce cinquième épisode confirme que ce jeu Hitman flirte avec l’excellence.

Cette mission au Colorado se veut différente des précédentes. Cette fois-ci, l’Agent 47 est directement plongé en territoire ennemi. Dans ce camp d’entraînement où on retrouve différents bâtiments dont une grange et une demeure sur 2 niveaux en plus d’un sous-sol, on ne peut pas se mêler à la foule ou se promener librement. Cela évoque alors des missions d’Hitman Absolution qui tendaient beaucoup vers l’infiltration/action, tel un Splinter Cell. Pour progresser dans cette ferme où grouillent des dizaines de soldats lourdement armés, il faut alors avancer furtivement ou bien trouver les bons uniformes. Naturellement, ces derniers donnent ensuite accès à différentes zones et permettent de se rapprocher plus facilement des 4 (!) cibles à abattre.

C’est alors que vient le paragraphe habituel où on rappelle que ce nouveau Hitman propose une expérience très riche et très convaincante. Il y a une véritable impression de vie au sein de ce camp: les soldats sont tous affairés à différentes tâches, ils discutent entre eux. . . Dans certains cas, ils racontent un peu n’importe quoi, tandis que dans d’autres, ils aident indirectement le joueur en révélant de précieuses informations sur les 4 personnes à exécuter. Et bien entendu, pour se débarrasser de ces deux hommes et deux femmes, les possibilités ne manquent pas. Outre les traditionnelles attaques au corps à corps ou les tirs de précision à distance, on dénombre encore et toujours des accidents à foison. Certains sautent rapidement aux yeux alors que d’autres demandent véritablement d’explorer toute la zone pour comprendre comment ils peuvent être actionnés.

Puis après avoir parlé des qualités de Hitman, il est temps d’évoquer à nouveaux ces mêmes griefs. On pense à ces gadgets que l’on aimerait revoir comme la malette servant à transporter le fusil sniper —même si pour cette map ce serait un peu inutile—, cette IA encore capricieuse, ces scripts qui peuvent parfois oublier de se déclencher, ou les poches magiques de l’Agent 47. Avant de partir en mission, le grand chauve ne peut choisir que deux petits objets. Mais une fois sur le terrain, il peut en transporter des dizaines, ce qui n’est pas très logique.

Comme les précédents, ce cinquième épisode embarque aussi un mode Contrat —assassiner des cibles sélectionnées par d’autres joueurs— qui s’enrichit d’un moteur de recherche, d’un mode Escalade —éliminer une ou plusieurs personnes selon plusieurs contraintes— ou encore une nouvelle cible de Sarajevo pour les joueurs PS4. Cette fois-ci, la personne à éliminer est entourée de plusieurs soldats sur les nerfs et même un peu omniscients. Enfin, on notera qu’avec cette mission au Colorado, l’histoire de Hitman décolle véritablement, même si elle reste encore empreinte de beaucoup de mystère —on sent d’ailleurs qu’elle a été construite pour s’étaler sur au moins deux saisons. Bref, Hitman: Episode 5 fait du Hitman, et c’est une excellente nouvelle.

Hitman – Episode 5: Colorado est développé par IO Interactive et édité par Square Enix. Jeu disponible depuis le 27 septembre sur PC, Xbox One et PlayStation 4 en dématérialisé. Une version boîte sortira en janvier 2017. PEGI 18. Version testée : PS4.

Laisser un commentaire