Accueil Jeux Vidéo Test: Mafia III – La vengeance d’un homme

Test: Mafia III – La vengeance d’un homme

Mafia 3 fait partie de ces jeux qui ont su, à coup de trailers bien ficelés, capter notre attention et attiser notre curiosité pendant de longs mois. Les vidéos de gameplay étaient parfois bancales, mais on pouvait mettre ça sur le côté « jeu encore en développement. » Finalement, au moment d’essayer la version finale, on se retrouve déçu par Mafia 3 malgré de bonnes intentions.

test_mafia_3_ps4_one_pc_2Lincoln Clay est une force de la nature. Un ancien du Vietnam revenu chez lui à New-Bordeaux —sorte de Nouvelle-Orleans revisité— à la fin des années 60, époque en proie à plusieurs problèmes de société. Après un braquage, il va voir tous ses proches se faire massacrer les uns après les autres et être laissé pour mort. Désormais, Lincoln vit uniquement pour se venger et cette vendetta va alors consister à éliminer la mafia italienne qui contrôle la ville. Rien que ça. Plutôt que de mener un assaut frontal suicidaire contre le grand chef, Lincoln va s’attaquer aux lieutenants et reprendre un par un chaque territoire de New-Bordeaux. Et c’est à partir de ce moment là que le bât blesse. L’histoire de Mafia 3 est bien écrite, on s’attache aux personnages, la narration est maligne, c’est bien joué. . . mais lorsqu’il s’agit de passer à l’action, le titre de 2K Games fait preuve de maladresse. Cela se ressent surtout sur deux points.

test_mafia_3_ps4_one_pc_5Le premier est cette extrême répétitivité. Mafia 3 a en fait hérité de la même construction que le premier Assassin’s Creed. Afin de progresser dans l’aventure et de débloquer une véritable mission scénarisée, il faut toujours répéter les mêmes petites quêtes comme interroger quelqu’un, éléminer certaines personnes ou faire exploser des cargaisons. Toutes ces sous-missions se ressemblent affreusement, au même titre que certains lieux visités. A force de refaire tout le temps les mêmes choses, on peut vite se lasser de Mafia 3. D’autant plus que le comportement des ennemis est embarrassant. L’IA est justement l’autre point qui fâche. Elle est désespérante, navrante. . . Entre les adversaires qui restent immobiles, ceux qui font preuve de surdité et de cécité, il est très facile de s’en sortir et de vider une zone entière en multipliant les exécutions très violentes dans les phases d’infiltration. Et comme on dit, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

test_mafia_3_ps4_one_pc_3On peut également reprocher à Mafia 3 de ne pas être un véritable GTA-Like mais plutôt un jeu d’action en monde ouvert, comme son prédécesseur en fait. On recense aussi des bugs et des graphismes loin d’être épatants. Le jeu a néanmoins la bonne idée de ne pas répondre au cahier des charges moderne avec une prolifération de points d’XP qui viennent souvent nous détourner de l’objectif principal. Dans Mafia 3, pour récupérer divers bonus, il faut en fait veiller à bien gérer ses relations avec ses alliés (dont Vito Scaletta), une chose plutôt bien amenée. Quant à ceux qui aiment fouiller chaque recoin de la map, qu’ils soient rassurés, il y a bien de nombreux collectibles à recupérer, dont des magazines pour adultes.

test_mafia_3_ps4_one_pc_4Mafia 3 oublie aussi de jouer avec ses forces comme cette conduite arcade mais agréable qui aurait mérité d’être davantage mise en avant à travers de nombreuses courses-poursuites. A la place, 2K Games impose dans les phases en 4 roues un rétroviseur inamovible à la distance d’affichage ridicule tout en sachant qu’il n’y a pas de vue volant; c’est un peu représentatif de l’expérience globale du jeu : un titre qui ne va pas au bout des choses et qui fait parfois des choix hasardeux. Mafia 3 n’est pas un mauvais bougre, notamment parce qu’il repose sur une bande-son exceptionnelle ainsi qu’une histoire et un casting intéressants. C’est simplement un titre qui rejoint cette longue liste de jeux au potentiel immense mais mal exploité.

Mafia 3 est développé par Hangar 13 et édité par 2K Games. Jeu sorti le 7 octobre sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Version testé: PS4. PEGI 18

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here