Accueil Jeux Vidéo Test: Until Dawn – Rush Of Blood, le manège de l’horreur

Test: Until Dawn – Rush Of Blood, le manège de l’horreur

L’intelligence chez un développeur, c’est entre autre de savoir s’adapter au support. Ainsi, lorsque Supermassive s’attaque au PlayStation VR, il ne livre pas une simple copie du premier Until Dawn. Non, il préfère directement créer une aventure spécialement taillée pour ce casque de réalité virtuelle, quitte à revoir en grande partie sa formule originale.

Au fond, Until Dawn: Rush Of Blood est un jeu classique. Mais c’est surtout un jeu malin, car bien conçu. Ce titre nous coince ainsi dans un petit chariot car la Réalité Virtuelle —du moins pour le moment avec le PlayStation VR— implique de rester immobile. On ne contrôle alors que les bras de son personnage via la LED dorsale de la Dualshock 4 ou deux PlayStation Move, ce que nous conseillons puisqu’il est question de manipuler deux armes à la fois. Rush Of Blood est un jeu de tir, situé donc un univers glauque. Plus précisément, c’est un jeu de scoring, un titre dans lequel il faut tirer sur de nombreuses cibles afin de faire gonfler son score et son multiplicateur. Et finalement, en nous faisant chercher à droite et à gauche tous ces objets à dégommer, Until Dawn: Rush Of Blood parvient à détourner notre attention pour mieux nous surprendre et nous faire sursauter. C’est assez brillant, il faut bien l’admettre.

Il n’y a pas en revanche de véritable tension dans ce titre, pas de véritable peur, pas de véritable crainte. Ce n’est pas pour autant un manège très accueillant. On passera ces quelques montées et descentes qui font un joli petit effet en Réalité Virtuelle pour s’intéresser à ces passages où des carcasses de cochons se retrouvent à proximité de la tête du joueur ou lorsqu’il faut éviter des scies circulaires. Parfois, Until Dawn: Rush Of Blood, nous place aussi dans des arènes face à plusieurs ennemis ou même de vilaines araignées. Il faut alors s’en débarrasser à l’aide de diverses armes comme un fusil à pompe, un pistolet mitrailleur ou un revolver très puissant. Il faut aussi de temps en temps gérer ses munitions, les combats de boss pouvant être redoutables.

A l’image d’autres titres du lancement, Until Dawn: Rush Of Blood n’est pas incroyable visuellement, notamment en ce qui concerne l’affichage d’éléments lointains. L’immersion reste cependant l’un des points forts de ce titre, le couple PlayStation VR – PlayStation Move faisant à nouveau des merveilles. L’aventure globale est quant à elle plutôt courte, voire brève, puisqu’il faut moins de 3 heures pour en voir le bout. Les quelques chemins alternatifs, collectibles et modes de difficultés supplémentaires peuvent offrir une certaine forme de rejouabilité, mais il n’y a rien qui puisse véritablement changer la donne. Le jeu est cependant vendu à petit prix (20€), ce qui en fait une expérience intéressante à moindre frais.

Until Dawn est développé par Supermassive Games et édité par Sony Interactive Entertainment. Jeu disponible le 13 octobre uniquement sur PlayStation 4. Nécessite le PlayStation VR pour fonctionner. Jouable à la manette Dualshock 4 ou aux PlayStation Move. PEGI 18.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here