Accueil Jeux Vidéo Xbox Scorpio: une console surpuissante mais dans quel but?

Xbox Scorpio: une console surpuissante mais dans quel but?

Officialisé l’an dernier, la Xbox Scorpio a été montrée il y a quelques jours à Eurogamer. On parle néanmoins uniquement des entrailles de la bête, un aperçu des différents composants de cette machine qui affichera bien d’excellentes performances, tout en étant mieux conçue que la Xbox One. Mais son positionnement de ‘console la plus puissante du marché’ ne signifie pas pour autant que la Microsoft va réussir à inverser la tendance et dépasser Sony au niveau des ventes mondiales de consoles. Il manque encore beaucoup trop d’éléments pour livrer de premiers pronostiques.

C’est un choix malin de la part de Microsoft. En offrant un aperçu de sa Xbox Scorpio à la division Digital Foundry d’Eurogamer, il s’est épargné un long discours peu digeste pour le grand public lors du prochain E3, tout en s’assurant de s’entourer de journalistes compétents, capables d’expliquer, de comprendre et de tirer des conclusions sur la technologie embarquée par cette nouvelle console, attendue pour cette fin d’année 2017. Le prochain salon américain pourra ainsi être entièrement consacré à la présentation de jeux qui mettront en avant les solides performances de cette console qui, sans surprise, sera largement la plus puissante du marché, loin devant les différents modèles de PlayStation 4 ou de la Switch.

Il est intéressant de voir qu’avec la Scorpio, Microsoft semble avant tout s’adresser aux joueurs chevronnés, aux hardcore gamers. Si cela venait à se confirmer, ce serait donc un gros virage à 180° par rapport aux objectifs initiaux de la Xbox One, voire de toute la branche Xbox —sans même évoquer le Cloud Computing qui est ici en quelque sorte désavoué. Microsoft a toujours souhaité s’installer dans le salon de chaque habitation. La firme de Redmond voyait à l’époque Sony comme un sérieux concurrent capable de l’empêcher d’atteindre ce but. C’est pour cette raison que la Xbox première du nom a été conçue. En 2013, lors de la présentation de la Xbox One, Microsoft ne cachait pas cette intention en mettant l’accent sur les nombreuses fonctions multimédia de la console, sans oublier une caméra Kinect intelligente capable de rendre la navigation aussi simple qu’intuitive. Avec la Scorpio, tout cela semble avoir été mis au placard. C’est une console qui ne dispose même pas port pour accueillir Kinect et qui ne vise clairement pas le grand public, même s’il s’agit peut-être d’une machine taillée pour la Réalité Virtuelle et Augmentée. La Scorpio remplacera sans doute la Xbox One à moyen terme, mais cette dernière a encore un bel avenir devant elle.

Car tout est une question de prix. D’après les analyses de Digital Foundry, la Scorpio pourrait tourner autour des 499€. Bien sûr, il ne s’agit là que d’une simple estimation et Microsoft refuse de commenter ces propos si ce n’est que cette console sera commercialisé à un « prix premium. » Bref, elle ne sera pas bradée et la Scorpio pourrait être aussi coûteuse à sa sortie que ne l’était la Xbox One en novembre 2013; cette dernière avait ensuite sacrifié Kinect pour baisser son tarif et s’aligner sur celui de la PS4.

Le prix est une chose, les jeux en sont une autre. On n’achète pas une console uniquement parce qu’elle est puissante. Tout est une question de catalogue, ce qui peut alors pousser à faire un petit sacrifice financier. On se rappelle que dans le passé, les machines les plus performantes n’ont pas toujours gagné la guerre des consoles même si dernièrement, la PS4 fait la course seule en tête. Au niveau des exclusivités, Microsoft est à la peine. Sur ce début d’année 2017, Halo Wars 2 est par exemple passé inaperçu. Sur PlayStation 4, il y a eu Gravity Rush 2, NiOh, Persona 5, Horizon Zero Dawn ou encore Nier Automata; des jeux qui ont tous dépassé le million de ventes, sauf probablement Gravity Rush 2 dont la sortie a été très discrète. Dans les prochains mois, Sony sortira notamment de son chapeau God Of War ou Spiderman.

Avec sa Xbox One, Microsoft a eu beaucoup de difficulté à proposer de nouvelles choses. Fable Legends a ainsi été annulé après avoir englouti plusieurs millions de dollars. Scalebound a connu le même sort en début d’année. ReCore, en septembre 2016, n’a pas convaincu la presse (63/100). Finalement, comme sur 360, Microsoft s’appuie sur ses trois piliers: Forza (et son excellente déclinaison Horizon), Halo et Gears Of War. Il ne serait pas étonnant de voir débarquer en fin d’année, pour soutenir la Scorpio, un Forza Motorsport 7 et des grosses mises à jours d’Halo 5 et Gears Of War 4 qui permettront d’exploiter pleinement la puissance de cette console. Ce triptyque a forcément un air de déjà-vu, mais la Scorpio semble avant tout s’adresser aux fans de la marque Xbox et il s’agit de licences qui leur parlent. On n’est cependant pas à l’abri de petites surprises. Sea Of Thieves pourrait ainsi signer le grand retour de Rare avec un titre construit probablement autour de l’idée du « Game As A Service » , preuve finalement que Microsoft n’a pas totalement oublié ses objectifs de départ avec la Xbox One.