Accueil Jeux Vidéo Activision aurait aimé sortir Call Of Duty WWII en 2016

Activision aurait aimé sortir Call Of Duty WWII en 2016

PARTAGER
Avec du recul, Activision pense que WWII aurait dû arriver plus tôt

Call Of Duty: Infinite Warfare a subi une levée de bouclier de la part des fans de la série lors de son annonce. Avec COD: WWII, Activision a semble-t-il regagné le coeur des joueurs.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le tout premier trailer de Call Of Duty: Infinite Warfare a été visionné 38 millions de fois sur Youtube. C’est bien, mais il a récolté 3,5 millions de pouces rouges sur les 4 millions d’avis laissés par les internautes. Il s’agit tout simplement de la deuxième vidéo la moins populaire de cette plateforme, derrière la chanson Baby de Justin Bieber. Au contraire, Call Of Duty: WWII a été bien accueilli. A ce jour, cette bande-annonce a été vue 19 millions de fois et a obtenu plus d’un million de pouces tournés vers le haut, contre seulement 90 000 ‘vers le bas’.

Interrogé par GamesIndustryEric Hirshberg, CEO d’Activision, est revenu sur le cas Call Of Duty: Infinite Warfare. “C’était clairement l’épisode futuriste de trop“, admet-il. Avec le recul, avec ce qu’il sait maintenant, il aurait aimé que WWII soit prêt un an plus tôt. Mais les temps de développement sont ce qu’ils sont et les décisions doivent être prises longtemps à l’avance. Dans le cas de la série des Call Of Duty, Activision donne désormais son feu vert 3 ans avant la sortie des jeux. Le projet WWII a ainsi débuté dès 2014, après la sortie de Call Of Duty: Advanced Warfare.

Eric Hirshberg ne regrette pas d’avoir offert à sa série phare un nouveau visage. “Quand nous avons opéré un virage futuriste pour Call Of Duty avec Black Ops II, c’était à l’époque très important. Cela a permis de rafraichir la licence qui en avait alors besoin.” On arrive désormais à une fin de cycle et au début d’un nouveau. Pour décrire WWII, le dirigeant d’Activision évoque tout simplement “le bon jeu au bon moment“, chose que n’a pas su être Infinite Warfare.

Call Of Duty est prêt à faire sa révolution

Malgré ce statut de mal aimé, Call Of Duty: Infinite Warfare a réalisé de solides performances. En 2016, il a ainsi été le jeu le plus vendu de l’année aux Etats-Unis. La licence COD reste très forte et les précédents opus continuent d’être populaires. Activision en est conscient et s’adapte à cette situation inédite. “De nouveaux défis sont apparus”, déclare Eric Hirshberg. “L’un d’eux est que nous avons maintenant plusieurs jeux actifs en même temps. Notre politique est tant qu’il y a des personnes qui jouent à Call Of Duty, nous sommes contents. Si les gens achètent le nouvel épisode mais décident de retourner sur le précédent… Si cela arrive à grande échelle, alors nous souhaitons leur proposer du nouveau contenu. Nous venons de sortir un DLC Zombies pour Black Ops III, un jeu sorti il y a 18 mois. Et ce contenu fonctionne vraiment bien.

A sa manière, Activision succombe au modèle des Games As A Service. En novembre prochain, après la sortie de Call Of Duty: WWII, Activision aura une offre presque complète avec des COD futuristes (BO3, IW), contemporain (Modern Warfare Remastered) et un épisode se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale. On peut presque se demander si le Call Of Duty 2018 ne revisitera pas la Guerre du Viêt Nam…

2 Commentaires

Comments are closed.