Accueil Jeux Vidéo Appelez la Xbox One

Appelez la Xbox One

PARTAGER

Xbox One est donc le nom de la prochaine console de Microsoft. Après une présentation d’un peu plus d’une heure, axée vers le divertissement et l’interaction, la firme de Redmond a livré les premiers secrets de sa future machine. Quelques teasers, du Kinect intégré comme jamais mais surtout un rendez-vous à l’E3.

Game. TV. Entertainement. Alors que Sony semblait recentrer sa PlayStation 4 sur le jeu pur, Microsoft étend encore plus son offre. Désormais, l’utilisateur devra vivre plus que jamais l’expérience Xbox. Et ce, grâce à la caméra Kinect nouvelle génération livrée en pack avec la Xbox One.

C’est ici la reconnaissance vocale qui est mise en avant. Capable d’analyser et de discerner le timbre de chaque utilisateur afin de charger directement sa session, Kinect est au centre de l’expérience et permet de naviguer avec facilité et fluidité. En un éclat de voix, la console switche entre le jeu, la musique, la vidéo ou la télévision, où Kinect permettra alors d’enrichir ces séances. Un exemple fut montré sur scène. Un des pontes de Microsoft regardait du sport et pouvait accéder de manière instantanée aux statistiques des joueurs en s’adressant à son téléviseur. Cela laisse entrevoir de jolies choses mais dans l’état, on imagine que tout nécessitera divers accords avec les diffuseurs. A voir donc de quelle manière la France sera servie.

Mais la Xbox One est aussi une console de jeux. Événement grand public oblige, ses spécificités techniques ont très vite été zappées. On sait simplement que la console embarque un CPU de 8 coeurs, 8Go de RAM, un disque dur de 500Go et un lecteur Bluray. Plus de précisions, notamment sur le type de RAM utilisé, n’aurait pas été de refus. La manette de la Xbox One a quant à elle légèrement évolué et intègre de nouvelles gachettes, une croix remodelée et une batterie intégrée. Les boutons Start et Back semblent également s’être fait la malle au profit de deux autres touches mystérieuses dont l’une pourrait être similaire au bouton Share de la PS4. Il sera en effet possible d’enregistrer à tout moment ses parties pour les diffuser ensuite sur le net, mais là encore, peu de détails ont filtré sur cette fonctionnalité.

news_xbox_one_pad_kinect news_xobx_one_manette

De même, Microsoft n’a pas été très avare en annonce de jeux. Forza était attendu et a été confirmé en vidéo. On imaginait aussi apercevoir Alan Wake 2 mais, à la place, Remedy préfère miser sur une nouvelle licence, Quantum Break, dont le trailer est assez énigmatique. Quant à Halo, le fer de lance de la marque, il aura droit à. . . une adaptation en série sous la houlette de Steven Spielberg, rien que ça.

La force de Microsoft reste cependant de négocier des exclusivités à foison. Sur les 12 premiers mois de commercialisation de la Xbox One ce sont ainsi 15 exclusivités (dont 8 nouvelles IPs) qui sortiront. Oui, mais lesquelles? Là encore, il faudra attendre l’e3 afin de découvrir s’il sagit de jeux XBLA, Retail, Kinect etc. En revanche, un premier détail a filtré concernant l’accord entre Electronic Arts et Microsoft : le très populaire mode Fifa Ultimate Team sera exclusif à la Xbox One. (MAJ: EASports indique que Fifa Ultimate Team sera aussi disponible sur PlayStation 4 mais que la version Xbox One bénéficiera d’un contenu exclusif non encore dévoiléTwitter)

L’opération est ici très habile : Fifa est extrêmement populaire en Europe, terres dominées par la PlayStation, sauf en Angleterre. A cela, il faut en plus ajouter l’exclusivité temporaire des DLC de Call Of Duty qui perdurera avec la Xbox One. Microsoft pourrait bien avoir tapé fort en sécurisant une exclusivité de contenu sur deux des jeux les plus vendus chaque année.

Maintenant que la conférence est terminée, de plus amples détails sur la console arrivent au compte-goutte. On apprend par exemple que la Xbox One ne sera pas rétrocompatible, que le bloc d’alimentation sera externe, et que les jeux devront obligatoirement être installés sur le disque dur, ce qui les liera alors au compte utilisateur. Serait-ce là un frein aux jeux d’occasion? Quant au “always online“, Microsoft a confirmé que ce ne serait pas le cas. Au milieu d’un océan de questions, la société de Bill Gates commence à lâcher quelques réponses très désirées. . . L’E3 devrait également être l’occasion pour Microsoft de lever le voile sur son line-up. On attend.

MAJ: Phil Harrison a indiqué à Kotaku qu’il faudrait se connecter au moins une fois par jour afin de profiter des jeux solo.

Kotaku : Si je joue à un jeu solo, dois-je être online une fois par heure ou un quelque chose comme ça? Ou bien je peux jouer pendant des semaines?

Harrison : Je crois que c’est 24h.

Kotaku : Je devrais donc me connecter online une fois par jour.

Harrison : Exact.

http://www.youtube.com/watch?v=r46D1lRpO1k

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here