Accueil Culture Geek Blood, Sweat & Pixels: un livre qu’on vous recommande

Blood, Sweat & Pixels: un livre qu’on vous recommande

PARTAGER
Notre avis sur Blood Sweat and Pixels de Jason Schreier

Au sein de l’immense rédaction de JulienTellouck.com, on a la chance d’avoir un budget quasi-illimité. Alors parfois, on s’autorise quelques folies. On a ainsi jeté notre dévolu sur un livre: Blood, Sweat & Pixels de Jason Schreier.

Jason Schreier est journaliste chez Kotaku. Il est principalement connu pour sortir de nombreux scoops sur de futurs titres ou bien pour raconter les coulisses du jeu vidéo. Son livre, Blood, Sweat & Pixels, revient justement sur l’histoire mouvementée de nombreux titres. 13 chapitres pour autant de jeux qui s’intéressent à la fois aux projets et aux hommes et femmes qui font ces jeux. C’est rempli d’anecdotes et implicitement, on retrouve quelques thèmes variés comme la passion, l’amour voire même la politique.

De la première à la dernière page, Blood, Sweat & Pixels est un livre passionnant et extrêmement informatif. Il ne s’adresse pas à une élite; pas besoin de maitriser tous les termes techniques sur le bout des doigts. Tout est parfaitement expliqué. C’est un livre qui a la volonté de s’adresser au grand public afin d’ouvrir les yeux de chacun sur la difficulté de concevoir un jeu vidéo.

Blood, Sweat & Pixels raconte souvent des histoires humaines aux rebondissements multiples. Jason Schreier revient notamment sur l’échec Star Wars 1313, l’essor de CD Projekt, les longues heures de travail sur Uncharted 4, le Frostbite Engine à l’origine de nombreux problèmes pour Dragon Age III, les kickstarters de Shovel Knight et de Pillars Of Eternity… Les jeux évoqués appartiennent à des registres variés. Ils proviennent d’horizons différents. Certains sont conçus par des équipes de plus de 150 personnes, d’autres en solo. Cela permet d’avoir des angles différents et confère à ce livre un grande richesse. On vous le conseille fortement.

Blood, Sweat & Pixels: The triumphant, turbulent stories behind how video games are made, par Jason Schreier aux éditions Harper. Ce livre fait environ 280 pages et est uniquement disponible en anglais. Si vous lisez des sites de jeux vidéo en anglais, ça ne devrait pas vous poser trop de problèmes. Un extrait consacré à Diablo III est disponible sur Kotaku.