Accueil Jeux Vidéo E3 2017 – PS4: Retour sur la conférence de Sony

E3 2017 – PS4: Retour sur la conférence de Sony

PARTAGER

Cette nuit, à l’E3, Sony a tenu une conférence plutôt dense, plutôt courte, bourrée d’annonces de jeux et de présentation de gameplay. Dans l’ensemble, le constructeur japonais a été très bon. Mais lorsque le rideau tombe, un sentiment de déception ressort. On s’attendait à mieux.

Lors des ces dernières années, Sony nous avait habitués à l’excellence. Ses conférences étaient maitrisées, rythmées et surprenantes. On s’était mis à s’habituer à une telle qualité. Avec cet E3 2017, Sony a connu une baisse de régime. Ca manquait de rythme, ce n’était pas assez tranchant, ce n’était pas assez clair.

Sony avait pourtant parfaitement préparé le terrain en multipliant les petites annonces avant sa conférence E3 2017. Knack 2 et GT Sport ont chacun brillé à leur façon avec un trailer voire même une fenêtre de sortie pour le jeu de Polyphony après seulement un an de retard. Le constructeur japonais a aussi levé le voile sur sa gamme PlayLink, des jeux multijoueur (en local) ou la manette est remplacée par le smartphone de chacun. C’est une manière de rendre les jeux plus accessibles et donc de capter un nouveau public.

Il y a aussi eu des annonces de jeux avec notamment le portage sur PS4 et PSVita (!) d’Undertale, un jeu indé qui a remporté un franc succès critique et commercial sur PC il y a quelques mois. Après sa conférence, Sony a continué dans cette voie en en précisant que sa PS4 avait franchi la barre des 60 millions de consoles vendues. Euphorique, le constructeur a annoncé dans la foulée la remasterisation de LocoRoco 2. Bref, Sony s’était véritablement préparé pour que cet E3 soit dans la lignée des précédentes conférences. Il avait pris soin de séparer grosses et petites annonces.

Sony: une conférence E3 2017 marquée par une grande absence

Le problème était tant dans le fond que dans la forme. Sony n’a pas fait le show. Cela manquait de présence sur scène malgré les maigres animations présentes pendant la diffusion des trailers. On aurait aimé que Cory Barlog nous reparle de God Of War ou que Ted Price évoque Spider-Man par exemple. Ca manquait de mise en scène, mais aussi de surprises. Alors certes, il y a le retour de Shadow Of The Colossus avec un vrai-faux remake ou Monster Hunter: World mais ce dernier est multiplateforme. Les présentations de Days Gone et de God Of War n’ont pas eu le même impact qu’autrefois. Après tout, on avait déjà pu voir ces deux jeux l’an passé pendant de longues minutes. Et il s’agissait là de leur toute première apparition.

Cela ne signifie pas pour autant que ce n’était pas intéressant —au contraire— mais il était difficile d’être aussi émerveillé qu’en 2016. Cela manquait de véritables moments forts. On voulait de l’inattendu, on ne l’a pas eu. Pour des raisons qu’on n’explique pas, Sucker Punch n’a toujours pas révélé son nouveau jeu sur lequel il planche depuis 2014 maintenant. De même, Dreams, le jeu de MediaMolecule (LittleBigPlanet, Tearaway) a une nouvelle fois zappé le salon américain. Quant à MotorStorm…

La plus grande surprise de cette conférence est finalement venue du côté du PlayStation VR. Pour cette fin d’année, Bethesda a prévu de sortir Skyrim VR. Ce jeu culte sera entièrement jouable en réalité virtuelle. Alors certes, c’est un titre qui a bientôt 6 ans, mais avec un casque sur la tête, ce devrait être une toute nouvelle expérience de jeu. Il s’agit en plus du jeu complet avec ses 3 DLC. On est donc loin des petites démo’ techniques qui se bouclent en l’espace de quelques minutes.

Gran Turismo Sport est resté au garage plus longtemps que prévu mais promis, cet automne, il sera de retour.

Monster Hunter World sortira en début d’année 2018 sur PC, Xbox One et PlayStation 4. Peut-être que ce jeu permettra à la PS4 de véritablement décoller au Japon.

Marvel Vs Capcom: Infinite a reçu une nouvelle bande-annonce lors de la conférence E3 2017 de Sony. L’occasion de voir Chun-Li sous un autre jour. Une démo du mode histoire est actuellement disponible.

Après avoir terminé le premier épisode, on n’était pas sûr de vouloir une suite. Sony semble néanmoins décidé à offrir une seconde chance à Knack. Est-ce que cela valait vraiment le coup? Réponse début septembre.

Sony explique sa nouvelle gamme PlayLink qui permet de troquer sa dualshock 4 contre un smartphone ou une tablette.

2 Commentaires

Comments are closed.