Accueil Jeux Vidéo Hideo Kojima a quitté Konami et compterait créer son propre studio

Hideo Kojima a quitté Konami et compterait créer son propre studio

PARTAGER

Libéré de son contrat le liant à Konami, Hideo Kojima souhaiterait continuer à créer des jeux vidéo et serait actuellement en discussion avec Sony.

Hideo Kojima et Konami n’auront pas réussi à passer le cap des 30 ans de mariage. Après 29 ans de service au sein de la compagnie japonaise, le créateur de Metal Gear ou encore de Zone Of The Enders a quitté son ancien employeur après plusieurs mois de conflit, selon le très sérieux Nikkei.  Le média japonais ajoute que Hideo Kojima aurait déjà planifié son avenir : le papa de Snake compterait continuer dans le milieu du jeu vidéo et envisagerait de fonder une nouvelle société avec d’autres membres de feu-Kojima Productions.

Le nouveau projet de cette société —qui n’a pas encore de nom— intéresserait fortement Sony. L’éditeur japonais serait d’ailleurs sur le point de finaliser un accord avec Hideo Kojima afin de s’assurer que ce futur titre sorte bien sur PlayStation. A l’heure actuelle, on ne sait pas si Sony serait prêt en plus à négocier une quelconque forme d’exclusivité (console ou temporaire). Le site PSNation avance cependant que Sony éditerait ce titre qui serait par ailleurs une nouvelle licence. Toujours d’après le site américain, une annonce officielle pourrait avoir lieu très prochainement.

Le divorce entre Hideo Kojima et Konami avait été révélé en mars dernier par Gamespot qui affirmait queApple-style-span”> l’éditeur avait alors limité le champ d’action de ses employés et reconsidéré certains contrats. Quelques semaines plus tard, alors que le nom d’Hideo Kojima avait été supprimé de tous les outils de promotions de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, Konami officialisait l’annulation de Silent Hills, un jeu d’horreur alors confectionné par Kojima avec l’aide de Apple-style-span”>Guillermo del Toro et de Norman Reedus, et dont la démo, P.T., avait cartonné sur le PlayStation Store. Cette même démo n’est d’ailleurs plus disponible.

Puis cet été, le Nikkei indiquait que le budget de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain n’en finissait plus de grimper tandis que Konami se comportait en véritable tyran avec ses employés, n’hésitant alors pas à les surveiller activement. En octobre, le New Yorker avait annoncé le départ de Kojima mais celui-ci restait cependant toujours lié contractuellement à Konami jusqu’au mois de décembre. La firme japonaise avait alors nié en bloc et avait déclaré qu’Hideo Kojima était en fait en vacances. Enfin, lors des Game Awards, Konami a strictement interdit à Kojima de se déplacer à Los Angeles afin de récupérer sur scène les prix remportés par son dernier jeu, Metal Gear Solid V.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here