Accueil Jeux Vidéo Hitman: Une version GOTY (qui porte bien son nom)

Hitman: Une version GOTY (qui porte bien son nom)

PARTAGER
Plein de nouveautés dans l'édition GOTY de Hitman

Hitman va avoir droit à une édition GOTY, a annoncé hier IO Interactive. Cette version contiendra du contenu inédit et arrivera le mois prochain.

L’Agent 47 reprend déjà du service. IO Interactive a officialisé l’arrivée pour le 7 novembre de Hitman: Game Of The Year Edition. Ce choix peut paraitre surprenant car depuis la sortie de la version disque du jeu —le 31 janvier dernier— ce jeu n’a pas reçu de nouveaux contenus.

Derrière cette édition Jeu de l’année de Hitman se cache en fait l’envie d’offrir un nouveau départ au tueur à gage et à IO Interactive. On rappelle que depuis juin dernier, le studio danois est devenu indépendant, Square-Enix ayant souhaité s’en séparer.

Avec ce retour inattendu, Hitman inclura directement toute la première saison du jeu ainsi que divers bonus. Il y aura des 3 costumes (dont un de clown), 3 nouveaux contrats escalade et une campagne inédite.

Appelée Patient Zero, elle comprendra 4 missions situées à Bangkok, Sapienza, Colorado et Hokkaido. Chacun des niveaux a alors été remanié, assure IO Interactive. Cela se voit notamment dans cette bande-annonce officielle de Hitman: GOTY Edition.

Ceux qui possèdent déjà le jeu vidéo Hitman recevront gratuitement chacun de ces ajouts à travers une mise à jour, le mois prochain. Ce patch comprendra également une nouvelle interface, un éclairage retravaillé, une optimisation pour la Xbox One X et le retour des cibles fugitives.

Déjà, lors de la sortie boite de la saison 1 de Hitman, IO Interactive avait opéré de grands changements. Un mode difficile avait ainsi fait son apparition, modifiant de nombreuses missions.

Hitman est sorti au format épisode entre mars et novembre 2017. Le jeu est exigeant, la prise en main compliquée si on ne connait pas la série. Mais il s’agit avant tout d’un titre très profond, très riche. Et peut-être même un épisode supérieur à Blood Money.