Accueil Culture Geek Meilleur jeu de la génération : les choix (étonnants) des développeurs

Meilleur jeu de la génération : les choix (étonnants) des développeurs

PARTAGER

GTA, Uncharted, Demon’s Souls, Mario, Bioshock. . . Les candidats au titre de “meilleur jeu de la génération” sont nombreux et récompenser un jeu (ou une série) en particulier est souvent source de discorde, la sélection étant forcément subjective. Il est en revanche toujours très intéressant de connaître l’opinion de développeurs.

GameInformer a interrogé 35 créateurs, leur demandant à chaque fois de révéler, selon eux, les 5 meilleurs jeux de la génération précédente. Steve Papoutsis (Visceral Games), Randy Pitchford (Gearbox), Christophe Balestra (Naughty Dog) ou encore Harvey Smith (Arkane) se sont par exemple pliés à ce redoutable excercice et, au milieu des traditionnels Skyrim, Fallout, Call Of Duty, GTA, Batman et Halo, les résultats sont souvent assez étonnants.

La génération PS3, 360, Wii a notamment été marquée par l’émergence des jeux indépendants et cela se ressent dans les réponses données. Du côté de Naughty Dog, habitué aux grosses productions à plusieurs millions de dollars, deux titres indé’ ont fortement séduit Christophe Balestra, Neil Druckmann, et Bruce Straley : Limbo et Journey se partagent ainsi la plus haute marche du podium. On retrouve également le jeu en noir et blanc de Playdead dans le classement d’Evan Wells, co-président du studio californien, mais celui-ci est seulement à la troisième place. Il est précédé par Joe Danger  et surtout. . . Wii Sport Resort.

Au milieu des blockbusters occidentaux cités plus haut, quelques jeux japonais ont réussi à se faire une place dans le coeur des développeurs tel que Catherine, Ni No Kuni, Xenoblade, MGS 4, Lost Oddissey, Dark Souls, Katamari ou encore l’indéboulonable Mario Galaxy. Vue par les Français, la présence répétée de Rock Band pourra aussi en étonner plus d’un, mais il faut savoir que l’excellent jeu d’Harmonix a connu un beau succès outre-atlantique. Enfin, on notera que plusieurs jeux dits mal-aimés ont réussi à se faufiler discrètement dans les top 5. On pense notamment à Prince Of Persia (2008) et son absence de difficulté, Uncharted 3 qui est souvent jugé décevant par rapport à Among Thieves, ou encore Far Cry 2, cité par Harvey Smith, qui est bourré de bonnes idées mais plombé par d’autres totalement déconcertantes.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here