Accueil Jeux Vidéo Android Nintendo aime le modèle économique de Super Mario Run

Nintendo aime le modèle économique de Super Mario Run

PARTAGER

Dans une interview au Nikkei, Nintendo a précisé un peu plus sa stratégie concernant les jeux mobiles.

Ce n’est pas parce qu’on s’appelle Mario que le succès est forcément au rendez-vous. Super Mario Run n’a pas fait le carton attendu; selon les dires de Tatsumi Kimishima, le Président de Nintendo, ce jeu mobile qui met en avant la star de la compagnie japonais n’a pas généré autant d’argent que prévu sur iOS. Et sa récente arrivée sur Android ne devrait pas véritablement changer la donne.

Aux dernières nouvelles, près de 4 millions d’utilisateurs ont accepté de débourser les 10€ demandés pour débloquer l’ensemble des niveaux de ce jeu de plateforme. Super Mario Run a donc certainement été rentable pour Nintendo, mais ses objectifs commerciaux étaient bien plus élevés.

L’article du Nikkei laisse entendre que Fire Emblem Heroes fonctionne très bien actuellement, lui qui a hérité d’un modèle économique dit du freemium —comprendre free-to-play. Malgré tout, Nintendo compte continuer sur la voie des jeux Premium, c’est-à-dire payants. “[Fire Emblem] Heroes est un cas particulier. Honnêtement, nous préférons le modèle de Super Mario Run” a ainsi expliqué un haut placé chez Nintendo au journal nippon.

L’éditeur, constructeur et développeur japonais n’a jamais imaginé quitté le monde des consoles pour se lancer sur le marché du mobile. L’objectif pour Nintendo a toujours été d’élargir son audience, de toucher un public plus large et de mieux faire connaître ainsi ses produits. Et même s’il n’a pas explosé les compteurs, Super Mario Run reste une jolie expérience téléchargée plus de 80 millions de fois. On n’oublie pas que l’an passé, Pokémon Go a permis à Pokémon Lune et Soleil de réaliser de gros chiffres de ventes sur 3DS. Bien sûr, Nintendo souhaite diversifier ses revenus et faire fortune avec ses applications, mais son but actuel reste de faire décoller durablement la Switch. Pour y arriver, la firme de Kyoto mise avant tout sur son catalogue de jeux first-party qui accueillera dans les prochains mois. . . Mario Kart 8 DeluxeSuper Mario Oddyssey et deux jeux Fire Emblem.

Via