Accueil Jeux Vidéo PlayStation VR: Nos tests de Stardust VR, Job Simulator et PSVR Worlds,

PlayStation VR: Nos tests de Stardust VR, Job Simulator et PSVR Worlds,

PARTAGER

Le PlayStation VR étant disponible dans une poignée d’heures, il est temps de parler des jeux en réalité virtuelle qui accompagnent le lancement de ce casque. Cette première salve s’intéresse à PlayStation VR Worlds, Super Stardust Ultra VR, Job Simulator, en plus d’Until Dawn: Rush Of Blood et Driveclub VR. D’autres tests sont prévus pour les prochains jours.

PLAYSTATION VR WORLDS
  • Genre: Compilation de 5 mini-jeux
  • Intérêt de la VR: Moyenne à Elevé
  • Gerbomètre: Faible à Elevé
  • Accessoires: Manette Dualshock 4 ou PlayStation Move
  • Poids: 8,8Go

PlayStation VR Worlds propose plusieurs petites expériences qui visent à expliquer et démontrer l’intérêt de la Réalité Virtuelle et accessoirement du casque de Sony. Le jeu a beau être proposé à prix réduit, son intérêt est assez limité à cause de sa faible rejouabilité ou son manque terrible de contenu. London Heist est ainsi un jeu d’action parfaitement fignolé constitué de gunfights et plusieurs cinématiques impressionnantes, mais l’aventure ne dure que 30 minutes. Danger Ball est quant à lui une sorte de PONG à la première personne, un titre au gameplay efficace mais qui se joue uniquement contre l’IA, ce qui est fort dommage. Ocean Descent propose quant à lui de visiter les fonds marins et de croiser la route d’un requin. Le joueur est ici confiné au rôle de spectateur et malheureusement les séquences traînent en longueur. VR Luge permet quant à lui de dévaler quelques rues en bougeant légèrement la tête, mais les sensations sont absentes. Enfin, Scavengers Odissey teste votre résistance au Motion-Sickness/Mal de crâne en vous mettant aux commandes d’un petit Mecha dans l’espace qui a la mauvaise idée de bondir dans tous les sens, ce qui est assez déroutant. On recense au final de bonnes idées, mais cela ressemble plus à une grosse démo que de véritables mini-jeux.

SUPER STARDUST ULTRA VR
  • Genre: Simulateur de tank
  • Intérêt de la VR: Faible à Elevé
  • Gerbomètre: Faible à Elevé
  • Accessoire: Manette Dualshock 4
  • Poids: 3,5Go

Super Stardust aussi a succombé aux charmes de la Réalité Virtuelle. L’expérience classique peut ainsi se jouer en “plein écran” tandis qu’un mode spécialement conçu pour le PlayStation VR a été ajouté. Le principe est simple: le jeu nous place dans un tank au sol et il faut repousser les ennemis, comprendre les massacrer avec les quelques armes mises à disposition. On vise alors avec sa tête, ce qui n’est pas très intuitif au début, et on remarque surtout que les graphismes ne sont vraiment pas très beaux et que le terrain légèrement vallonné peut vite occasionner une gêne. Pas l’expérience la plus intéressante de tous les jeux que nous avons pu tester.

JOB SIMULATOR
  • Genre: Simulateur de vie active
  • Intérêt de la VR: Elevé
  • Gerbomètre: Faible à Moyen
  • Accessoire: PlayStation Move
  • Poids: 970Mo

Dans un bureau, aux fourneaux, dans un garage ou à une caisse, Job Simulator n’a qu’un seul objectif: nous faire bosser. On va alors devoir par exemple préparer de bons petits plats ou embaucher de nouveaux employés. Inutile de faire passer ça pour des heures sup’, Job Simulator reste un vrai jeu vidéo dans lequel on s’amuse beaucoup. Déjà parce qu’il y a pas mal d’humour et parce qu’il est assez barré. Le jeu donne des ordres au joueur, mais ce dernier reste libre de procéder comme il le souhaite et de faire ainsi n’importe quoi. On émettra cependant deux petits bémols. Le premier est que le jeu est entièrement en anglais, le second est que nous n’avons pas pu terminer l’un des objectifs car le jeu plantait tout le temps au même endroit. Ca n’en reste pas moins un titre qui démontre parfaitement l’intérêt du couple Réalité Virtuelle – PlayStation Move.

DRIVECLUB VR
  • Genre: jeu de course
  • Intérêt de la VR: Elevé
  • Gerbomètre: Faible
  • Accessoire: Dualshock 4 ou volant
  • Poids: 19,3Go

Driveclub VR, c’est Driveclub en moins beau, sans la météo, mais avec plus de circuits, un pilotage toujours aussi agréable et une bonne immersion. Lire notre test complet de Driveclub VR.

UNTIL DAWN: RUSH OF BLOOD
  • Genre: manège/tir/horreur
  • Intérêt de la VR: Elevé
  • Gerbomètre: Moyen
  • Accessoire: Dualshock 4 ou PlayStation Move
  • Poids: 13,3Go

Oubliez l’épisode original, Until Dawn se la joue manège de l’horreur et place cette fois-ci le joueur dans un wagonnet où il doit tirer sur des cibles et éliminer toutes les menaces devant lui, le tout dans un univers assez glauque. Lire notre test complet de Until Dawn: Rush Of Blood.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here