Accueil Jeux Vidéo Sony ferme Evolution Studios (MotorStorm, Driveclub)

Sony ferme Evolution Studios (MotorStorm, Driveclub)

PARTAGER

Sony a confirmé la fermeture d’Evolution, un studio que la compagnie japonaise avait acquis en 2007 et qui avait sorti sur PS3 la série des MotorStorm puis, sur PS4, Driveclub.

Spécialisé dans les jeux de course, Evolution Studios est né en 1999 et a livré en 2001 son premier jeu : WRC – World Rally Championship. Jusqu’en 2005, l’équipe anglaise sortit 4 suites, toutes sur PS2, puis se tourna vers la PS3 pour laquelle elle développa 3 jeux MotorStorm, sans compter l’excellent spin-off MotorStorm RC. Lors de l’annonce de la PlayStation 4 en février 2013, Evolution Studios présenta officiellement Driveclub, un jeu alors prévu plus ou moins pour le lancement de la nouvelle machine de Sony. Ce titre fut finalement repoussé d’un an et connut un démarrage compliqué, le jeu en ligne étant inaccessible pendant plusieurs semaines.

Dans son communiqué, Sony indique avoir opéré quelques changements au sein de ses équipes européennes, et avoir décidé de fermer Evolution. Certains employés seront transférés dans d’autres studios possédés par le constructeur japonais, mais une grande partie des effectifs devrait tout simplement être licenciée.

Il y a un an, presque jour pour jour, Sony avait déjà sabré une partie des effectifs d’Evolution Studios. Ce dernier avait alors obtenu un nouveau statut en étant uniquement dédié “au service Driveclub.” L’équipe anglaise était ainsi chargée de travailler sur des contenus téléchargeables en plus de mises à jour visant à rajouter des fonctionnalités ou bien des circuits gratuits. L’été dernier, Evo‘ a ainsi sorti Driveclub Bikes —un DLC payant permettant de jouer avec des motos donc— et présentait même ces derniers jours au cours de la GDC le jeu Driveclub VR, un titre prévu pour le PlayStation VR. Il est fort probable que ce projet ne soit pas annulé et atterrisse chez North West, un nouveau studio appartenant à Sony qui se focalise uniquement sur la réalité virtuelle et le PSVR.

Si beaucoup espéraient encore voir un jour MotorStorm débarquer bruyamment sur PlayStation 4, il faut bien admettre que la fermeture d’Evolution Studios n’est pas une surprise. Sur PlayStation 3, MotorStorm a justement connu un beau succès lors de ses débuts, notamment parce que ce jeu d’arcade était vendu en pack avec la console. Mais ce titre souffrait de gros défauts —son contenu faible, ses temps de chargement interminables. . .—, notamment parce qu’il avait été développé de manière express. Sa suite, Pacific Rift, s’en est plutôt bien sortie tandis qu’Apocalypse, épisode mettant les pilotes face à des catastrophes naturelles, a eu le malheur d’être commercialisé au moment même où le Japon était touché par un terrible séisme.

Driveclub a lui connu de nombreux déboires. Repoussé d’un an et troquant au passage son 60fps pour un 30fps en plus de changer de Game Director, ce jeu de course à mi-chemin entre simulation et arcade a vu son lancement gâché par des fonctions en ligne aux abonnées absentes alors que la communication de Driveclub s’articulait autour des interactions sociales. La version PS+ fut de ce fait repoussée de plusieurs mois et Evolution redoubla d’efforts : le studio livra de nombreuses mises à jour visant à améliorer le online de Driveclub et ajouta même au passage du contenu. En décembre 2014, un patch introduisit ainsi un mode photo très complet et une météo dynamique qui reste encore aujourd’hui bluffante.

Le cap des deux millions d’exemplaires fut atteint en juin 2015, quelques temps avant la sortie de l’édition PlayStation Plus de Driveclub. Depuis, cette grosse démo a été retirée du PlayStation Store non pas par Evolution, mais par l’équipe gérant le contenu PlayStation Plus. Un choix curieux, au même titre que l’absence de communication sur les divers supports officiels PlayStation. Pour suivre l’actualité de ce jeu, il fallait ainsi se diriger vers la page Facebook officielle de Driveclub ou bien. . . sur le compte Youtube du Community Manager d’Evolution.

Avec la fermeture de ce studio, Driveclub devrait logiquement cesser d’être mis à jour. Sony a décidé de tourner la page Evolution mais le constructeur japonais n’en a pas fini avec les jeux de course puisque Gran Turismo, avec son spin-off sous titré Sport, devrait normalement sortir des stands cette année.

Via

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here