Accueil Jeux Vidéo Test – Uncharted : The Nathan Drake Collection – Sic Parvis Magna

Test – Uncharted : The Nathan Drake Collection – Sic Parvis Magna

PARTAGER

Nathan Drake a suivi le chemin jonché de cadavres tracé par Kratos, Joel et Ellie au cours de ces derniers mois, et le voici donc arrivé sur PlayStation 4. Mais à l’instar de God Of War III et de The Last Of Us, le héros d’Uncharted en jean et t-shirt pare-balles préfère d’abord réapparaître sous la forme d’une remasterisation plutôt qu’avec une aventure inédite. The Nathan Drake Collection permet ainsi de revivre l’excellente trilogie Uncharted directement sur PlayStation 4 afin de bénéficier de meilleures conditions de jeu —le tant apprécié 1080p/60fps— bien qu’on ne retrouve pas le même contenu qu’autrefois.

test_uncharted_the_nathan_drake_collection_ps4_1En octobre 2005, Sony validait le Project Big, nom du code du futur Uncharted : Drake’s Fortune. Dix ans plus tard, la compagnie japonaise à la double casquette éditeur/constructeur nous livre sur PS4 Uncharted : The Nathan Drake Collection, une compilation de 3 des meilleurs jeux de la génération précédente. De véritables chefs-d’oeuvre diront même certains, sur lesquels le temps a cependant eu une petite emprise. A force d’être largement copiés, ces épisodes ont un peu perdu de leur superbe et ne surprennent pas autant qu’à leur sortie. Le charme de ces aventures reste toutefois intact. Moins spectaculaire que ses suites, Drake’s Fortune pose les bases de cette série en introduisant d’une jolie manière Nathan, Elena et Sully. Among Thieves est quant à lui un épisode ayant gagné des dizaines et des dizaines de récompenses à travers le monde grâce à des séquences de jeu des plus impressionnantes. Enfin, Drake’s Deception (L’Illusion de Drake en VF) joue dans la même cour que son prédécesseur grâce à la présence de plusieurs passages exceptionnels mais il pâtit en revanche d’un scénario un peu plus bancal.

L’arrivée de cette trilogie sur PlayStation 4 a naturellement été l’occasion pour Bluepoint Games —studio chargé de cette remasterisation— d’effectuer quelques changements, principalement d’ordre esthétique. Le 720p/30fps laisse ainsi sa place à un 1080p/60fps qui, couplé à des textures réhaussées et un éclairage amélioré, donne un rendu absolument somptueux. Certains moments d’Among Thieves et de Drake’s Deception sont d’une beauté fatale tandis qu’Uncharted : Drake’s Fortune a enfin abandonné son affreux tearing ou ses textures qui mettaient parfois plusieurs secondes à s’afficher à l’écran. Bluepoint a également pris soin de diminuer drastiquement les temps de chargement, de revoir les commandes de chaque opus en attribuant directement la touche L1 aux grenades et en supprimant toutes les options permettant d’activer les fonctions gyroscopiques —un choix assez contestable. Le visage de Nate a quant à lui reçu quelques coups de scalpel afin de respecter une certaine continuité entre chaque épisode.

test_uncharted_the_nathan_drake_collection_ps4_2Le gameplay n’a en revanche pas fait l’objet de véritables retouches et c’est ainsi que Drake gagne en souplesse et étoffe sa palette d’animations à mesure que l’on passe d’un épisode à un autre. On ne retrouve pas non plus d’homogénéisation au niveau des bruitages ou des crosshairs des différentes armes. Il s’agit donc de la même expérience, en mieux, mais avec finalement du contenu en moins; les vidéos making-of se sont fait la malle et les modes multijoueurs compétitifs et coop sont passés à la trappe. A la place, Uncharted : The Nathan Drake Collection offrira en décembre un accès à la beta multi d’Uncharted 4 : A Thief’s End tandis que de nouveaux modes ont aussi fait leur apparition. La difficulté Brutale accorde ainsi encore moins de vie à Nate alors que le mode Explorateur permet d’encaisser beaucoup de dégâts sans broncher et octroie une grosse aide à la visée. En appuyant sur la flèche du bas de la manette, le mode photo surgit et donne la possibilité, comme son nom l’indique, de prendre quelques clichés pendant les phases de gameplay. Quant au mode Contre-La-Montre, il est destiné à ceux qui aiment défier leurs amis en terminant, le plus rapidement possible, les chapitres de chacun des jeux, tout en sachant que divers classements/statistiques apparaissent (aléatoirement?) au cours de la partie.

Uncharted : The Nathan Drake Collection est donc dans la lignée des autres remasterisations déjà disponibles sur le marché. Ce n’est pas un jeu différent, c’est simplement la même trilogie qu’autrefois, mais en plus beau, et de ce fait plus agréable. Cela reste donc comme toujours un peu faible pour ceux qui possèdent déjà les originaux de Drake’s Fortune, d’Among Thieves et de Drake’s Deception. Les 80% de possesseurs d’une PS4 n’ayant jamais joué à Uncharted ont en revanche trouvé une excellente occasion de comprendre enfin pourquoi et comment cette série a atteint ce statut de killer-app.

Uncharted : The Nathan Drake Collection est édité par Sony Computer Entertainment et développé par Bluepoint Games / Naughty Dog. Jeu sorti le 7 octobre sur PS4. PEGI 16.

2 Commentaires

  1. Peux tu donner plus d’ explication sur la fonction gyroscopique manquante? Qu’ est ce que cela enlève? Je veux bien plus de détails sur les making or manquant @bifco

  2. Cela concerne essentiellement Uncharted : Drake’s Fortune Remastered. Lors de quelques rares passages, Nathan Drake doit rester en équilibre sur un tronc d’arbre par exemple. Avant, c’était lié à l’inclinaison de la manette et cette fonction a désormais disparu. On pouvait aussi modifier la trajectoire d’un lancer de grenade en bougeant la manette et cela se fait uniquement via le stick droit dans cette compilation PS4.
    Dans U2 et U3 sur PS3, il y avait une option pour activer les fonctions gyro’. Là, elle a disparu. J’ai trouvé ça dommage, mais ce n’est pas un vrai défaut.
    Quant aux makings of, ils sont sur Youtube je pense (ex pour U2 : https://www.youtube.com/playlist?list=PL60AFC03761820B74)
    Mais autrefois, ils étaient directement disponibles inclus dans les bonus du jeu et en VOST.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here