Accueil Jeux Vidéo Volition (Saints Row, Agents Of Mayhem) touché par des licenciements

Volition (Saints Row, Agents Of Mayhem) touché par des licenciements

PARTAGER
Des départs chez Volition

Selon les informations de Kotaku, une vague de départs aurait touché Volition, studio américain auteur des Saints Row, des Red Faction ou encore du récent Agents Of Mayhem.

Deep Silver n’a encore rien confirmé mais Kotaku, qui s’appuie sur trois sources différentes, est formel: plus de 30 personnes auraient été licenciées de Volition. Parmi elles, on retrouverait Dan Cermak, le General Manager de ce studio américain qu’il avait rejoint en 2003.

Toujours selon ses sources, Kotaku explique que ces départs seraient liés aux mauvaises performances d’Agents Of Mayhem. Les ventes de cette nouvelle licence, sortie en août dernier, seraient ainsi des plus décevantes. Aucun chiffre officiel n’existe cependant. On sait néanmoins que sur Steam, on compte environ 30 000 possesseurs de ce jeu. En ce qui concerne les ventes physiques du jeu, au Royaume-Uni, Agents Of Mayhem a raté son départ. Pour sa première semaine de commercialisation, il s’était ainsi retrouvé derrière Crash Bandicoot N.Sane Trilogy, GTA V et Fallout 4.

Volition s’est illustré dans le passé grâce à des titres comme Red Faction et surtout Saints Row. Après la disparition de THQ, Deep Silver a fait l’acquisition du studio américain. Ensemble, ils ont sorti Saints Row IV, Saints Row: Gat Out Of Hell et Agents Of Mayhem.

Sur cette génération, Deep Silver a connu pas mal de difficultés. Outre le cas Agents Of Mayhem/Volition, on repense facilement à Homefront The Revolution dont le développement a été assez compliqué. L’éditeur a été obligé de récupérer Crytek UK et la presse n’a pas vraiment aimé ce jeu lors de sa sortie. Sur Metacritic, il a ainsi récolté un terrible 48/100.

Il y a aussi le cas Dead Island 2. Deep Silver a retiré le projet des mains de Yager et on se demande quand aura-t-on des nouvelles de ce jeu attendu initialement pour… le printemps 2015.

En août dernier, nous avions publié un test de Agents Of Mayhem. Nous évoquions alors “un jeu très agréable […] grâce à un gameplay efficace” mais aussi un titre “déconnecté de la réalité” à cause de l’absence d’un mode coop; cela donnait presque l’impression de jouer à un titre ayant plusieurs années de retard. En juin, lorsque Agents Of Mayhem était réapparu, nous nous demandions aussi pourquoi on ne retrouvait pas Saints Row dans le titre du jeu.

Cette série de départs ne signifie pas que Volition fermera ses portes dans les prochains jours. Il semble en effet qu’il reste encore plus d’une centaine de personnes dans le studio américain. Il s’agirait donc d’une restructuration pour un nouveau départ. Avec Saints Row V? C’est ce que beaucoup espèrent. Nous avions repéré ce jeu sur un CV en ligne il y a maintenant 2 ans. Et depuis, rien.