Accueil Jeux Vidéo Le premier Gears Of War porté sur Xbox One?

Le premier Gears Of War porté sur Xbox One?

PARTAGER

Une remasterisation du tout premier Gears Of War sur Xbox One serait actuellement en développement.

Outre un épisode totalement inédit, Black Tusk serait également en train de travailler sur une remasterisation du premier Gears Of War sur Xbox One selon les informations de Polygon. Plus exactement, Black Tusk tiendrait un rôle de superviseur puisque le développement du jeu aurait été confié à Splash Damage, studio anglais connu pour son travail sur Enemy Territory, Brink, Dirty Bomb ou encore le mode multijoueur de Batman Arkham Origins.

Le site américain rapport que ce portage sera accompagné d’un judicieux lifting améliorant nettement les textures et l’éclairage, tandis que les cinématiques, chapeautées par la boîte australienne Plastic Wax, seront totalement revues. Une beta multijoueur de ce Gears Of War 1 Xbox One serait d’ailleurs actuellement menée et tournerait à 60fps.

Seul le premier Gears Of War semble concerné par cette remasterisation. Sur Twitter, Rod Fergusson, producteur historique de la licence chez Epic Games et maintenant Black Tusk, a annoncé en mars dernier qu’aucune « Marcus Fenix Collection » n’était prévue, mais que le studio possédé par Microsoft travaillait bien sur plusieurs projets Gears Of War.

Début 2014, Microsoft annonçait fièrement avoir racheté pour une somme non-précisée Gears Of War, la licence créée par Epic Games. Depuis, le studio canadien Black Tusk planche officiellement sur un épisode Xbox One que l’on pourrait peut-être découvrir en juin, à l’E3. Aucune information sur ce titre n’a encore filtré si ce n’est qu’il utilisera l’Unreal Engine 4.

Le tout premier Gears Of War est sorti en novembre 2006 sur Xbox 360 et a, à l’époque, réussi à séduire la presse (metascore de 94/100) et les joueurs (3 millions d’exemplaires vendus en l’espace de deux mois et demi). Gears Of War a également connu un portage PC fin 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here