Accueil Jeux Vidéo Rainbow Six Siege: Lion nerfé, la visée améliorée

Rainbow Six Siege: Lion nerfé, la visée améliorée

PARTAGER
Rainbow Six Siege: le drone de lion revu à la baisse

Une nouvelle mise à jour de Rainbow Six Siege sera prochainement déployée. L’objectif sera double: corriger l’alignement entre la visée et les tirs, et revoir à la baisse Lion.

Non, si vous n’avez pas fait ce frag, ce n’est pas parce que vous visez mal. C’est uniquement la faute du jeu. C’est du moins ce que vient d’avouer Ubisoft. Sur le site officiel de Rainbow Six Siege, l’éditeur français a admis qu’il y avait un problème avec la visée du jeu. Concrètement, les balles ne vont pas là où se trouve votre réticule. Il y a un léger décalage et cela concerne naturellement les armes automatiques. C’est forcément problématique car parfois, le joueur a l’impression d’être parfaitement sur sa cible, mais les balles ne touchent pas.

Ubisoft annonce que ses serveurs de test vont héberger ce futur correctif. Il devrait ensuite être déployé officiellement sur les versions PC et consoles du jeu.

En tant que Jeu-Service, Rainbow Six Siege a l’habitude de recevoir des mises à jour. Ce FPS compétitif est sorti en décembre 2015 et a depuis beaucoup évolué. De nombreux bugs ont notamment été éradiqués et comme on peut le voir aujourd’hui, il en existe toujours un peu.

Rainbow Six Siege: Lion rugit moins fort

Avec le temps, du contenu additionnel a également fait son apparition. Rainbow Six Siege fonctionne par Saison. Tous les 3 mois, de nouveaux opérateurs sont ajoutés. Récemment, ce sont Lion et Finka qui ont intégré le casting. Chacun a hérité d’une capacité spéciale. Celle de Lion est de scanner les ennemis mobiles, à l’aide d’un drone. Ce pouvoir est véritablement surpuissant. Ubisoft a donc décidé de prendre des mesures. Sur ses serveurs test, une nouvelle fois, il a amplement revu à la baisse Lion.

Désormais, le drone détectera uniquement les personnes en mouvement. Autrefois, il suffisait de bouger un court instant pour rester visible aux yeux des adversaires. Ce ne sera plus le cas. De même, le nombre de « charges » de Lion a été affaiblit. L’opérateur français ne pourra activer son gadget que 2 fois, contre 3 auparavant. Enfin, le drone mettra deux fois plus de temps pour se recharger, c’est à dire 20 secondes.