Accueil High Tech Test : Apple Watch Series 3 GPS + Cellular

Test : Apple Watch Series 3 GPS + Cellular

PARTAGER

Depuis la sortie de l’Apple Watch en 2015, Apple règne en maître sur le marché des montres connectées, et même des montres en général puisque la firme à la pomme a annoncé fièrement être la montre numéro 1 dans le monde devant Rolex (en même temps, une Rolex ça coûte un bras).

La première Apple Watch avait fait sensation avec son design et sa finition excellente, véritable complément de l’iPhone pour les notifications. Néanmoins quelques défauts étaient au menu de cette première version :

  • L’Apple Watch n’était pas étanche
  • L’Apple Watch était trop dépendante de l’iPhone
  • Pas de GPS intégré
  • L’autonomie permettait de tenir environ une journée (18h), il faut donc la recharger tous les jours

18 mois plus tard, Apple améliorait sa montre avec l’Apple Watch Series 2 en 2016. Cette dernière proposait l’étanchéité (utile pour la natation), une puissance accrue et la présence d’un GPS.

En 2017, Apple propose l’Apple Watch Series 3, une version de la montre avec la totale: étanche, GPS, plus puissante et surtout avec une connexion 4G indépendante de l’iPhone.

Design

L’Apple Watch Séries 3 reprend exactement le même design que les précédentes versions, seules les modèles GPS + Cellular diffèrent par leur bouton molette qui devient rouge. Je trouve que cela n’est pas forcément beau, et j’aurais préféré la couleure reste la même sur toute la montre, après si vous portez la montre sur le poignet gauche, vous ne verrez pas le bouton rouge au quotidien. On retrouve la finition assez classe autour de l’écran en forme de rectangle. On aurait aimé une version avec un écran rond, mais Apple souhaite surement se différencier des concurrents, de ce fait, l’Apple Watch se reconnaît d’un simple coup d’oeil.

La montre est toujours disponible en 2 Tailles, 38 mm pour les petits poignets de mesdames, et 42 mm pour les hommes. Concernant la matière du boitier, on peut choisir parmi les 3 versions en fonction de son portefeuille : version aluminium (très légère au poignet), version céramique (beaucoup trop chère) ou Acier (la meilleure version selon moi). Pour ce test, j’utilise une Apple Watch Series 3 GPS + Cellular en Acier.

Prise en main

Dès les premières minutes, on se rend compte que l’Apple Watch est plus puissante que la version précédente, les applications se lancent plus rapidement, la montre semble plus fluide. Dans les faits c’est le cas, l’Apple Watch Series 3 est 70% plus puissante que la Series 2. La navigation se fait facilement dans les menus avec l’écran tactile, ou bien par le biais de la petite molette. Les plus flemmards feront appel à Siri, qui parle désormais si la montre n’est pas en mode silencieux.

Avec son GPS, sa connectivité 4G et son côté étanche, l’Apple Watch Séries 3 est le compagnon idéal des sportifs. Ainsi l’Altimètre sera utile pour le ski ou le snowboard, tandis que la montre pourra suivre vos battements du coeur. Plusieurs types d’exercices vous permettront de suivre vos performances et votre activité que ce soit en natation ou en mode fitness.

L’Apple Watch Series 3 offre désormais 16 Go de mémoire interne contre 8 sur les versions précédentes, utile pour partir en footing avec une ambiance musicale dans les oreilles grâce au casque sans fil Airpods.

La connectivité 4G, un bonheur

Sur les précédentes Apple Watch, la montre était constamment dépendante de l’iPhone ! Si vous souhaitiez rester joignable, il fallait toujours que votre iPhone soit dans le coin, et l’utilisation de certaines applications de l’Apple Watch mettait un trop gros temps de latence pour être agréable. Même la météo et la bourse mettaient un certains temps à se lancer, et au fil des mois, j’ai complètement arrêté d’utiliser des apps sur l’Apple Watch. Le génie de cette version Apple Watch Series 3 GPS + Cellular c’est d’offrir la connectivité 4G à votre montre, plus besoin de garder le téléphone à coté, et surtout les apps se lancent avec une fluidité sans précédent.

L’installation de la 4G se fait de façon logicielle pour configurer l’eSIM, comprenez que la montre ne demande pas d’insérer une carte SIM. Au premier lancement de la montre, l’appareil vous demande de configurer l’eSIM de la montre, j’ai la chance d’être chez ORANGE, seul opérateur à offrir ce service pour le moment (5 Euros par mois, les 6 premiers mois gratuits).

Une fois configurée, cette Apple Watch Series 3 devient vite indispensable puisque vous pouvez téléphoner, envoyer des textos, et utiliser les applications qui demandent de la connexion. Voici quelques exemples du quotidien ou l’Apple Watch Series 3 a été utile :

  • Lors d’une soirée, j’ai descendu les poubelles et en remontant, j’avais oublié le code de l’interphone. J’avais laissé mon iPhone dans l’appart mais j’ai pu appeler mes potes avec l’Apple Watch afin de ne pas galérer dans le froid.
  • Grâce à sa connexion 4G, je peux écouter de la musique pendant mon footing. La montre propose 16 Go mais l’astuce de la 4G permet d’accéder au catalogue Apple Music streaming, de la musique en illimité. (Deezer et Spotify ne sont pas encore compatibles malheureusement) 
  • Le truc tout bête c’est la natation ! Quand vous allez à la piscine, ce n’est pas forcément le meilleur endroit pour laisser votre iPhone pendant quelques longueurs. Avec l’Apple Watch Series 3, on peut nager avec grâce à son étanchéité de 50m mais en plus on reste joignable.
  • En soirée, j’avais l’habitude d’économiser ma batterie d’iPhone pour en garder un peu afin de rentrer en UBER. Avec l’Apple Watch Series 3, j’ai pu commander un UBER sans utiliser mon iPhone.

Le top du top reste toutes les applications qui ne marchaient pas bien sur les précédents modèles, souvent dû à un temps de connexion trop long entre la montre et l’iPhone. Je pense notamment à Shazam qui est juste hyper fluide avec l’Apple Watch Series 3, un bonheur de juste cliquer sur sa montre pour connaitre un tube en quelques secondes. L’appli permet de retrouver tous ses extraits shazamés et de les écouter directement depuis l’Apple Watch sans iPhone.

 

Conclusion

Si vous hésitez à acheter une Apple Watch, craquez pour l’Apple Watch Series 3 GPS + Cellular. Acheter une autre version serait trop dommage tant le confort d’utilisation est ultime avec la Series 3. On a l’impression d’avoir la version complète de l’Apple Watch, effaçant ainsi tous les défauts des versions précédentes. Même l’autonomie permet de tenir 3 jours sans la recharger.

Le seul bémol c’est le prix de cette connectivité eSim, 5 euros chez Orange après 6 mois gratuits, espérons que les prix baissent dans les prochains mois, 1 euro par mois serait le tarif idéal.