Accueil Manga The Sacred Blacksmith : l'Expo

The Sacred Blacksmith : l'Expo

PARTAGER

Certains d’entre vous connaissent probablement déjà The Sacred Blacksmith, série de mangas dont le premier tome est paru récemment chez Doki Doki.

Pour ceux qui ne la connaitraient pas encore, vous aurez l’occasion de découvrir le manga de Kôtarô Yamada sous les meilleurs auspices grâce à des expositions vous présentant des crayonnés exclusifs de l’auteur. Ces expositions feront la promotion du second tome de The Sacred Blacksmith, dont la sortie est prévue pour le 16 juin.

La première de ces expositions aura lieu à Paris au magasin komikku, 61, rue des Petits-Champs, dans le premier arrondissement, du 16 juin au 4 juillet.

La seconde présentera les planches de Kôtarô Yamada aux habitants de Montpellier et ses environs, dans la boutique Ikoku, 8 Rue Jules Latreillhe, à partir du 14 juin.

Et pour info, le synopsis de The Sacred Blacksmith :

« Jadis, le Continent fut ravagé par une effroyable guerre où les « pactes démoniaques » étaient monnaie courante.
Quarante-quatre ans plus tard, Cecily Cambell, descendante d’anciens nobles et membre d’une compagnie de chevaliers, est à la recherche d’une forge capable de réparer sa vieille épée déjà bien émoussée. Son chemin croise celui de Luke, un jeune homme qui terrasse d’un seul coup un vagabond sous l’emprise d’un pacte démoniaque. Ces fameux pactes sont pourtant interdits depuis que la paix est revenue… La rencontre de Cecily et Luke marque le début d’une nouvelle aventure !
 »

Pour ma part, j’avais découvert cette série en anime puisque The Sacred Blacksmith avait fait l’objet d’une adaptation animée sortie cette année au Japon et assez réussie dans l’ensemble. Douze épisodes qui ne permettaient malheureusement pas de découvrir l’ensemble du potentiel de la série,  mais espérons la version manga nous proposera un voyage plus palpitant au cœur du Continent.

En bonus, le générique de la version animée :

Bientôt en France ? 😉

4 Commentaires

  1. J’adore le talent des japonais pour vendre du sexe aux gosses de façon faussement subtile, sérieusement, regardez l’images… manque plus que des tentacules et on a un hentai… mas effect 1 & 2 avait au moins la décence et le génie de le justifier ! Quel jeu ! 😀

  2. Lol Reyem ! En même temps c’est tout le talent des jap de faire passer ça subrepticement… C’est d’ailleurs un peu le paradoxe… Les japonais sont réputés pour être très prude, très pudiques… les mangas et animes renversent la tendance ^^ Et puis ce n’est qu’une ‘tite culotte, elle est pas à walpé non plus :p
    D’après le générique, graphiquement déjà ça à l’air vraiment sympa. J’vais essayer de trouver les épisodes en attendant la sortie des prochains tomes 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here