Home Jeux Vidéo Android Le xCloud sur iOS? Ça coince toujours à cause d’Apple

Le xCloud sur iOS? Ça coince toujours à cause d’Apple

A la rentrée, Microsoft lancera son service de Cloud Gaming sur mobiles et tablettes. Mais seuls les appareils sous Android seront compatibles.

C’est le 15 septembre que Microsoft lancera officiellement son xCloud. Le xCloud, c’est ce service de cloud gaming qui sera directement intégré, sans frais supplémentaire, au Xbox Game Pass Ultimate. Une centaine de titres, dont Destiny 2, Sea Of Thieves, Grounded ou les Gears Of War seront jouables en streaming. D’autres productions étofferont à l’avenir ce catalogue d’ores et déjà très impressionnant.

Le xCloud, ce n’est pas Stadia. Google n’offre pas un accès à une telle quantité de titres (de qualité) avec son abonnement Stadia Pro. Et la firme de Mountain View, en plus des téléphones, vise le jeu sur grand écran via Chrome ou Chromecast.

Microsoft préfère quant à lui progresser petit à petit. C’est pourquoi à son lancement, le xCloud sera uniquement sur mobiles et tablettes… tournant sous Android. iPhone et iPad ne seront pas compatibles avec cette technologie de Cloud Gaming. Et à vrai dire, on ne sait pas si ce sera le cas à l’avenir.

Le problème ne vient pas de Microsoft mais d’Apple. La firme de Cupertino refuse d’héberger d’autres plateformes ou boutiques en ligne, donnant accès à différents jeux, rappelle The Verge. Apple affirme qu’il lui serait alors impossible d’évaluer chaque titre comme il le fait sur son App Store. Cela explique en partie pourquoi ni Stadia ni le PlayStation Now ne sont sur iOS. Le remote play est en revanche autorisé, si utilisé depuis un réseau local. On suppose qu’il y a aussi une logique financière derrière ce refus.

En parallèle, Microsoft a également annoncé un accord avec Samsung. Une application Xbox Game Pass dédiée au Galaxy Store sera prochainement proposée. Celle-ci sera unique et permettra d’acheter notamment des DLC. Ce ne sera pas le cas sur la version hébergée par le Google Play Store. Il y a certainement une logique financière derrière cette décision. Google récupère en effet 30% sur chaque achat fait dans sa boutique; c’est la même chose pour Sony sur le PlayStation Store ou Microsoft sur le Xbox Store.

En début d’année, Microsoft avait lancé un test du xCloud sur les appareils iOS avec uniquement un jeu: Halo The Master Chief Collection. Seuls 10 000 heureux élus ont pu y participer. Cela devait prendre fin le 11 septembre. Microsoft a toutefois débranché ce service dès ce mois-ci. La société américaine se concentre désormais pleinement sur les utilisateurs Android, et le lancement officiel du 15 septembre.

Microsoft avance étape par étape. Mais comme Sony ou Google, il aura besoin à un moment de séduire Apple. Il y a plus d’un milliard d’iPhone et iPad dans le monde entier et personne ne peut se permettre d’ignorer ce marché. L’objectif du Cloud Gaming est justement de toucher le plus grand nombre possible. Mais actuellement, Apple n’est pas encore prêt à accueillir ses petits camarades… et indirectement concurrents.