Accueil Jeux Vidéo Test: Strange Brigade – un Left4Dead rétro?

Test: Strange Brigade – un Left4Dead rétro?

PARTAGER
Notre avis sur Strange Brigade

Strange Brigade est la nouvelle licence de Rebellion, les créateurs de Sniper Elite. On quitte les fusils à lunette pour rejoindre une escouade prête à braver de nombreux risques pour sauver le monde. Mais est-ce que cela en vaut vraiment la chandelle?

Avec ses cinématiques et son narrateur omniprésent, Strange Brigade essaye de nous raconter du début à la fin une histoire. Celle-ci est plutôt anecdotique, malgré quelques blagues de temps en temps. Grosso-modo, cette division s’occupe de phénomènes surnaturels et entend bien sauver le monde d’une terrible menace, en l’occurrence une sorcière plutôt belliqueuse. Cela explique pourquoi on affronte uniquement des squelettes, momies et autres créatures dans des grottes, des ruines ou bien en Egypte. On ressent bien ce petit pulp, cette ambiance des films d’aventure très rétro.

La Strange Brigade se joue des pièges

Le coeur même de Strange Brigade, c’est néanmoins l’action. Le titre de Rebellion prend la forme d’un jeu de tir à la troisième personne, seul ou à 4 en ligne —sans serveur dédié. Le but est simple: dans chacune des dix missions (d’une quarantaine de minutes chacune), il faut aller d’un point A à un point B en massacrant des centaines d’ennemis. Il n’y a pas vraiment de subtilités dans Strange Brigade. On avance, on tire, on recharge, on avance, on tire, on recharge…

Il y a bien quelques efforts de faits. On peut ainsi utiliser par moment le décor ou bien activer des pièges pour éliminer plus facilement les ennemis. On note aussi que chaque agent a accès à plusieurs compétences destructrices uniques —on ne peut en équiper qu’une seule à la fois. Enfin, on recense pas mal d’armes différentes; certaines sont à usage limité comme le lance-flammes.

Malgré tout, l’action de Strange Brigade est extrêmement classique. Cela est lié à des situations qui se ressemblent beaucoup. Il n’y a pas vraiment de mise en scène et les pièges que l’on peut déclencher sont les mêmes du début à la fin. Les ennemis ont quant à eux l’habitude d’arriver par paquet de dix, mais ils peinent à se renouveler et attaquent essentiellement au corps à corps. Enfin, il y a manque d’impact général dans les échanges de tirs. Bref, ça manque de dynamisme.

Une envie de se diversifier non assumée

Par moment, et sans jamais aller au bout des choses, Rebellion essaye de proposer autre chose dans Strange Brigade. Il y a par exemple des passages qui se veulent effrayants —des momies qui surgissent d’un seul coup pour un effet raté— et d’autres bourrés d’énigmes. Si ces mini-puzzles se répètent souvent, ils demeurent souvent bien conçus et demandent en plus de ne faire aucune erreur. En cas d’échec, ils ne révéleront jamais leurs secrets. Il s’agit généralement de runes —pour améliorer les stats de son arsenal— ou de pièces d’or.

Cette précieuse monnaie est indispensable pour débloquer de nouvelles armes: fusils (à pompe), pistolet, grenades, mitraillettes… Le prix de chacun de ces jouets étant ce qu’il est, il est plus intéressant d’économiser pendant plusieurs missions pour directement acquérir le meilleur matériel. Indirectement, la progression en pâtit. Il n’y a pas de montée en puissance ni de renouvellement des plaisirs.

Il faut vraiment prendre Strange Brigade pour ce qu’il est, c’est-à-dire un jeu de tir à la troisième personne. Il aurait pu aller vers le terrain de l’aventure, quitte à proposer un Tomb Raider ou un Uncharted en version light, mais cela aurait été incompatible avec ses envies de coop. En solo, Strange Brigade est clairement répétitif. Il devient en revanche efficace en multi à 4, malgré son côté très classique. Il dispose en plus de modes Hordes et Score Attack, parfaits pour ceux qui en veulent toujours plus. Ce n’est pas le jeu dont on se souviendra pendant très longtemps, mais il permet néanmoins de passer un bon moment avec ses amis.

Strange Brigade est développé et édité par Rebellion. Jeu sorti le 28 août sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Ce test de Strange Brigade a été fait sur une PS4 ‘normale’. PEGI 16.