Accueil Jeux Vidéo Test : Tearaway Unfolded – La PSVita est morte, vive la PS4

Test : Tearaway Unfolded – La PSVita est morte, vive la PS4

PARTAGER

En dépit de ses nombreuses qualités, Tearaway n’aura pas réussi à sauver la PSVita. Alors, plutôt que d’abandonner cette nouvelle licence, Sony a décidé de lui offrir une seconde jeunesse en la portant sur PlayStation 4. A mi-chemin entre remake et remasterisation, Tearaway Unfolded réussit à conserver la magie du jeu de base sans pour autant le dépasser.

Ce test de Tearaway Unfolded PS4 est un remake de celui de Tearaway PSVita.

Né de l’esprit fertile de MediaMolecule, les parents de Sackboy, Tearaway Unfolded nous fait découvrir l’épopée de Iota (ou Atoi), un messager ayant pour but de livrer une lettre à Vou. Et Vou, c’est vous; le joueur, un véritable roi Soleil, un être tout puissant —presque divin même— capable d’aider notre ami en interagissant avec les éléments du décor. La Dualshock 4 ne bénéficiant pas de toutes les technologies de la PSVita, Tearaway Unfolded a bien entendu été largement revu afin de s’adapter à son nouveau support et tirer profit des atouts de la manette de la PlayStation 4. Le pavé tactile est ainsi mis plusieurs fois à contribution pour dessiner, envoyer des bourrasques de vent ou actionner des tambours, les gâchettes déclenchent virtuellement sa lumière dorsale, le gyroscope déplace certains éléments et le haut-parleur est employé de manière astucieuse.

L’utilisation de chacune des fonctionnalités de la Dualshock 4 se fait assez naturellement et ne pose guère de problème car après tout, Tearaway Unfolded est un jeu de plateforme très simple d’accès. La difficulté est presque absente, Iota ne peut pas vraiment mourir et après une chute ou un trop grand nombre de coups encaissés face aux Scraps, la racaille locale, notre petit personnage réapparaît alors instantanément comme dans les jeux LEGO. La progression est de ce fait très fluide et le jeu réussit en plus à toujours se renouveler, que ce soit au niveau du gameplay, des mécanismes ingénieux, de son excellente bande-son ou de ses décors somptueux —la direction artistique est d’ailleurs une nouvelle fois remarquable. Tearaway Unfolded a également la bonne idée d’inviter le joueur à sans cesse personnaliser son aventure en lui donnant la possibilité d’effectuer des dessins, des découpages et des collages pour habiller Iota ou quelques habitants de ce monde féérique. Car après tout, c’est bien là le thème du jeu : proposer un véritable conte impliquant à la fois Iota, ce héros revêtant la forme d’une enveloppe, et le joueur.

Mais derrière ces innombrables qualités, force est de constater que ce Tearaway Unfolded dispose aussi de quelques faiblesses. Le jeu est ainsi victime en quelques occasions de micro-freezes disgracieux, la caméra est parfois capricieuse et les affrontements se révèlent un peu trop redondants. Dessiner avec ses gros doigts sur le petit pavé tactile de la Dualshock 4 est aussi très peu pratique même s’il est possible d’utiliser sa tablette / son smartphone / sa PSVita comme second écran. Le manque global de difficulté rend également le replay value assez faible, mis à part la recherche de différents collectibles ou l’envie de se replonger dans cet univers enchanteur proche des livres animés / pop-up. Enfin, ceux qui ne disposent pas de la caméra PlayStation 4 ne bénéficieront pas de tout le charme de cette aventure. C’est notamment pour cette raison que l’on peut estimer que la version PSVita demeure supérieure à Unfolded; car elle utilise à merveille l’ensemble des facettes de la portable de Sony —écran tactile, caméra, pavé dorsal. Tearaway Unfolded n’en reste pas moins un excellent jeu et le nouvel agencement des niveaux, couplé à un gameplay adapté à la Dualshock 4 renouvelle l’expérience sans pour autant la transcender.

http://www.youtube.com/watch?v=Osp3HbrbAV8

Tearaway Unfolded est édité par Sony Computer Entertainment et développé par MediaMolecule avec l’aide notamment de Tarsier Studio. Jeu sorti le 9 septembresur PlayStation 4. PEGI 7.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here