Accueil Jeux Vidéo Amazon prêt à se lancer dans le Cloud Gaming?

Amazon prêt à se lancer dans le Cloud Gaming?

Une offre de cloud gaming en préparation chez Amazon?

Amazon serait actuellement en train de concevoir un service de Cloud Gaming. Celui-ci serait néanmoins encore loin d’arriver.

Parmi nos interrogations concernant 2019, il y a le Cloud Gaming et la possibilité de voir émerger de nouveaux acteurs. On sait par exemple que Google est prêt à se lancer dans cette nouvelle bataille, aux côtés de Microsoft et de Sony. Hier soir, on a appris que la firme de Mountain View ne serait pas seule: Amazon souhaiterait aussi se joindre à cette petite fête.

L’information nous vient du bien nommé TheInformation. Ce média installé à San Francisco révèle qu’Amazon travaillerait sur un service de Cloud Gaming. L’article est payant —le site entier l’est— mais on retrouve l’essentiel des détails chez GamesIndustry. Se fiant à deux sources, le site californien précise ce Cloud Gaming par Amazon n’entrerait pas en service avant 2020, au plus tôt. Les premiers détails sur les prix pratiqués ne sont pas encore connus. Il en va de même pour le catalogue de jeux. TheInformation précise néanmoins qu’Amazon aurait déjà commencé à discuter avec des éditeurs pour amener leurs jeux sur ce futur service en ligne.

Amazon et le jeu vidéo, une histoire compliquée

Le Cloud Gaming représente l’un des avenirs du jeu vidéo, c’en est certain. Cette technologie réclame de grosses infrastructures, avec notamment de puissants serveurs et une capacité d’assurer un excellent rendu, tout en fournissant un temps de latence extrêmement faible. En matière de Cloud Computing, Amazon est déjà bien préparée grâce à sa branche AWS, Amazon Web Services, voire même Twitch, qu’il a racheté en 2014 contre 970 millions de dollars. Mais en matière de jeu vidéo, Amazon a un peu de mal.

Pour convaincre, le service de Cloud Gaming d’Amazon devra proposer une excellente offre de jeux. Et pour ça, il faudra des exclusivités. Deux possibilités: soit Amazon les achète, soit Amazon les conçoit.

La boîte de Jeff Bezos possède justement des studios. En 2014, Double Helix a été racheté et a rejoint la famille Amazon Game Studios. Kim Swift et Clint Hocking, respectivement créateurs de Portal et Far Cry 2 avaient aussi été recrutés. Puis un accord avec Crytek pour la réutilisation du moteur CryEngine avait été trouvé. Enfin, en 2016, trois jeux avaient été été annoncés: les jeux d’action multi Crucible et Breakout, et le MMO New World.

Et depuis, que s’est-il passé? Breakout a été annulé, Kim Swift et Clint Hocking sont partis, et on n’a aucune nouvelle de Crucible et de New World. Cela dit, on a quand même eu droit à The Grand Tour, un jeu de course inspiré du programme d’Amazon Prime présenté par Jeremy Clarkson.

En terme d’infrastructure, Amazon est largement capable de rivaliser avec ses concurrents. En revanche, l’offre de jeux pourrait être un problème. Du moins dans un premier temps. Car on sait bien qu’Amazon sait être très agressif lorsqu’il s’agit de recruter. Il n’y a qu’à voir tous les avantages que propose Amazon Prime. Si ce programme intégrait en plus du Cloud Gaming, Amazon pourrait alors peut-être tirer son épingle du jeu.