Accueil Manga Manga : Hell Blade, tome 1 : Notre avis

Manga : Hell Blade, tome 1 : Notre avis

PARTAGER

Julientellouck.com l’attendait avec impatience, sans réellement savoir ce qu’il allait réellement en être. Nous sommes désormais fixés : Ki-oon tient là l’un des ses seinens les plus prometteurs. Sorti le 10 février dernier, Hell Blade s’impose comme la nouvelle série à suivre de l’éditeur français. Pourquoi ? Réponse juste en dessous.

On ne sait jamais à quoi s’attendre lorsqu’un auteur (quel qu’il soit) se met en tête d’adapter un personnage mythique et d’en remanier l’histoire. Si on savait que Jack L’Eventreur suscitait un intérêt notable auprès des cinéastes occidentaux (From Hell des frères Hughes, entre autres), on ne peut pas en dire autant pour les auteurs de mangas ou de manhwa. Bon, on avait déjà eu droit à l’apparition d’un certain Jack the Reaper au détour d’une case de Soul Eater, mais à part ça, rien à déclarer, ou presque.

Voici désormais venir Je-Tae Yoo, jeune auteur coréen, et Hell Blade, son manhwa reprenant le mythe du tueur de Whitechapel. Ne vous attendez cependant pas à ce que le parcours du légendaire tueur en série vous soit raconté en détail, au cours de l’enquête d’un policier zélé. Certes, on débute l’aventure avec l’inspecteur Roy Johnson, chargé d’élucider l’affaire avec son associé, mais le scénario prend une tournure tout autre lorsque la situation s’inverse et que le jeune flic se retrouve malgré lui impliqué dans une affaire de meurtre. Une vertigineuse descente aux enfers, durant laquelle il croisera forcément la route du fameux Jack l’Eventreur

Hell Blade s’impose ainsi comme un excellent thriller fantastique aux rebondissements imprévisibles (du moins pour ce premier tome) et à la noirceur gothique du meilleur effet. L’auteur nous mène ainsi de bout en bout vers une histoire complètement différente de celle à laquelle on pouvait s’attendre en lisant les premières pages de ce tome 1. Avec une virtuosité déconcertante, le scénario glisse doucement vers un final explosif et un excellent cliffhanger qui ne laisse présager que le meilleur pour les prochains tomes.

La mise en scène de Hell Blade, presque cinématographique et hyper dynamique, ne montre en aucun cas les faiblesses de Je-Tae Yoo dont (dit-il), c’est le premier manhwa. Le style graphique du manhwaga est un pur régal, et c’est avec délice que l’on découvre un à un les personnages principaux, tous plus charismatiques les uns que les autres, dans des planches pour la plupart magnifiques. La violence et l’horreur dans lesquelles nous plongent l’auteur en deviennent presque belles tellement ses dessins fourmillent de détails.

Une excellente entrée en matière pour ce jeune auteur et son manhwa dont on attend la suite avec impatience.

2 Commentaires

  1. Bon et bien je n’ai plus qu’à aller y jetter un coup d’oeil on dirait 😉
    Voir l’acheter si il est si bien que ça =)
    Merci de l’info!

  2. Je suis pas un fan de manhwa et j’ai eu un peu de mal à entré dans l’histoire mais plus on append à connaître et plus ce manga est addictif. Les personnages sont charismatique et l’humour surprenant le tout dans un monde bien travaillé.
    A consommer sans modération

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here