Accueil Jeux Vidéo Stadia: le prix des jeux en question

Stadia: le prix des jeux en question

Dans une interview donnée à Eurogamer, Google a évoqué le prix des futurs jeux Stadia, sa plateforme de cloud gaming prévue pour cette fin d’année.

Sous prétexte que Stadia vise uniquement le Cloud Gaming, le prix des jeux doit-il être le même que sur les autres plateformes? En d’autres termes, peut-on vendre pour la même somme un jeu physique et un autre disponible uniquement via Cloud Gaming? La réponse est oui. « Je ne vois pas pourquoi ce serait moins cher« , a ainsi déclaré Phil Harrison, lorsque Eurogamer lui a posé la question.

Le cloud gaming et les jeux en dématérialisé sont deux choses différentes

Cette question, justement, elle se posait. A aucun moment il ne sera possible de posséder réellement un jeu Stadia. A chaque fois, ces titres seront stockés sur des serveurs à des milliers de kilomètres: le fameux Cloud Gaming. Bien sûr, on pourrait évoquer les jeux disponibles en dématérialisés, ceux achetés sur Steam, le PlayStation Store, ou le Market Place. Mais ces jeux sont ensuite téléchargés sur un disque dur et en d’autres termes, on les possède quand même un peu.

Tous les jeux seront donc liés à un compte Stadia. Ce dernier donnera accès à tous les titres achetés sur n’importe quel écran connecté: Téléviseur, ordinateur, tablette, smartphone… Chaque éditeur sera libre de fixer le prix qu’il souhaite pour ses jeux. Puisque Google devrait récupérer environ 30% sur chaque montant, on aura les mêmes prix que sur Steam, le PSN etc.

Stadia sera à terme disponible sur PC, TV, smartphone…

Les seuls cas récents où les prix, pour un même jeu, variaient étaient liés à l’Epic Games Store et les jeux boites sur Switch. Chez Epic Games, la répartition entre l’éditeur et le revendeur est 88/12. De ce fait, certains studios peuvent décider de revoir à la baisse le prix du jeu, puisqu’ils touchent une plus grande somme sur chaque vente. Quant à Nintendo, le coût de fabrication de la cartouche, supérieur au DVD/BluRay, implique soit une hausse du prix du jeu physique, soit la nécessité de télécharger des données lors du premier lancement.

Stadia: un lancement en novembre qui manque de clinquant

Le lancement de Stadia se fera en novembre; la date précise n’est pas encore connue. NBA 2K20 sera par exemple de la partie. Il arrivera le 6 septembre sur Switch, PC, Xbox One et PlayStation 4, et, dixit le communiqué, « sur Stadia, quand il sera lancé plus tard dans l’année« . Bref, personne ne souhaite en dire davantage.

Seule l’offre payante sera déployée fin 2019. Elle coûtera 9,99€ par mois et permettra de jouer jusqu’en 4K à 60FPS. A l’image du PlayStation Plus et du Games With Gold, des jeux seront régulièrement offerts pour tous les abonnés Stadia Pro. Le premier sera Destiny 2, qui inclura au passage toutes ses extensions. En 2020, une offre gratuite, mais limitée à du 1080p, sera lancée. Il faudra néanmoins toujours acheter ses jeux sur la boutique en ligne de Stadia.

Gylt prêt à s’échapper de son exclusivité Stadia?

La promesse de jouer n’importe où à des jeux AAA sans forcément posséder une puissante machine est forcément alléchante. Pour certains, on retire la barrière du prix —300 euros pour une console, le double pour un PC. Il reste néanmoins un obstacle avec le jeu à acheter. Il ne faut pas oublier que des millions de personne jouent chaque jour sans dépenser le moindre centime. La véritable démocratisation du jeu vidéo se fait à travers les Free-To-Play dont l’accès est libre.

Lorsque Google a révélé les jeux disponibles sur Stadia, il a notamment mis l’accent sur une exclusivité: Gylt. Le titre de Tequila Works semble néanmoins prévu sur d’autres plateformes. Interrogé par Eurogamer, le studio espagnol a clairement laissé entendre que Gylt serait exclusif temporairement à Stadia. Là encore, l’offre cloud gaming de Google manque de tranchant. Google se positionne finalement comme une alternative à ce qui se fait actuellement, et non un successeur. Quant à ceux qui aimeraient tester Stadia avant son lancement, ce sera impossible: Gamesradar a appris qu’aucune beta n’était au programme.