Accueil Jeux Vidéo Test: Shadow Of The Colossus (PS4) – La renaissance d’un géant

Test: Shadow Of The Colossus (PS4) – La renaissance d’un géant

PARTAGER
Notre test du Remake de Shadow Of The Colossus sur PS4

Il y a quelque chose de rassurant de voir qu’en 2018, des jeux comme Shadow Of The Colossus peuvent s’offrir une seconde vie. Douze ans après sa première sortie, SotC est de retour. Il a changé et pourtant, il s’agit toujours de la même aventure épique née de l’esprit génial de Fumito Ueda.

C’était l’une des surprises du dernier E3: un remake de Shadow Of The Colossus. Bien sûr, il y a eu une forme de crainte de la part des fans. Après tout, a-t-on le droit de toucher à l’une des oeuvres les plus marquantes de ces dernières années? Sony a jugé que oui, cela était possible. Pour le prouver, il a commandé ce remake de Shadow Of The Colossus à Bluepoint.

Bluepoint, c’est un peu le “studio sûr du jeu vidéo“, ceux à qui on confie de nombreuses remasterisations tout en sachant que le résultat sera forcément à la hauteur. La Collection Uncharted sur PS4, le duo MGS 2 et MGS 3 HD ou même The Ico & Shadow Of The Colossus, c’était Bluepoint. Ce nom est devenu un gage de qualité avec le temps et ce n’est pas ce Shadow Of The Colossus 2018 qui nous contredira. Ce remake est une franche réussite.

Cela se remarque dès les premières minutes: le jeu est beau. Le travail effectué pour remettre au goût du jour le rendu graphique de Shadow Of The Colossus est incroyable. Ce remake offre des passages bluffants, sans pour autant dénaturer l’oeuvre d’origine. Alors certes, on a perdu cette aura un peu mystique liée aux limitations techniques de l’époque, mais on a en revanche gagné en confort voire même en féérie.

Ce remake de Shadow Of The Colossus embarque même divers filtres à appliquer à l’aventure ou bien un mode photo plutôt bien fichu. L’interface a également été revue pour la rendre un peu plus élégante. Il s’agit des changements majeurs de cette aventure car l’expérience reste la même. Les commandes ont été modifiées —plusieurs configurations sont proposées— et c’est à peu près tout.

Dans Shadow Of The Colossus 2018, il est toujours question d’abattre 16 immenses créatures en un peu moins de 8 heures. L’action se découpe alors en 3 phases. La première consiste à atteindre ce point de rendez-vous en se fiant à la lumière que projette l’épée du héros. A pied ou à cheval, on traverse alors des zones très variées qui, malgré toute absence de vie, semblent toutes avoir une histoire. Puis il y a cette rencontre. Cette découverte du Colosse qui, bien souvent, se fiche de la présence du joueur; la majestueuse créature erre au milieu des plaines, attendant on ne sait quoi, si ce n’est la mort.

Cette mort, elle viendra par plusieurs coups d’épée à des endroits précis. Cette seconde phase consiste justement à comprendre comment atteindre les points faibles des colosses. Parfois, il faut jouer avec l’environnement, envoyer une flèche quelque part… Enfin, l’ultime étape consiste à escalader ce monstre fait de pierre et de chair. C’est à ce moment là que la musique s’emballe. Les thèmes musicaux sont grandioses et les affrontements, que ce soit contre des colosses marins, aériens ou terrestres, épiques.

A mesure que l’on grimpe sur les colosses en s’aidant de leur épaisse fourrure, on ressent bien cette immensité. Ces créatures sont vivantes, elles se débattent. Le combat peut alors vite devenir compliqué. La caméra virevolte dans tous les sens, elle peine à suivre l’action. Lorsque le colosse essaye de se secouer pour faire tomber le joueur, ce dernier perd le contrôle de son personnage. Il faut alors patienter, le temps que ce monstre se calme, tandis que la jauge d’endurance diminue. Pour certains, ces duels seront parfois pénibles. Pour d’autres, ils seront inoubliables.

Dans Shadow Of The Colossus, les commandes sont simples —s’agripper et donner un coup d’épée— mais les affrontements sont passionnants. On peut faire la même analogie pour l’histoire racontée au cours de cette aventure. Comme l’original, ce remake a quelques défauts liés à la maniabilité, mais on lui pardonne cela. Car dans Shadow Of The Colossus, ce qui prime, c’est cette expérience unique.

Shadow Of The Colossus est développé par Bluepoint et Japan Studio, et édité par Sony Interactive Entertainment. Jeu disponible le 7 février, en exclusivité sur PlayStation 4. Le jeu est pleinement optimisé pour la PS4 Pro (meilleure résolution ou meilleure fluidité). Ce test de Shadow Of The Colossus a été réalisé sur une PS4 normale grâce à une version du jeu fournie par Sony. PEGI 12.