Home Jeux Vidéo Sony sur de nouveaux projets

Sony sur de nouveaux projets

Avec près de 60 000 000 d’exemplaires dans le monde, la PlayStation Portable de Sony est un vrai succès. Certes, par rapport au triomphe démesuré de la Nintendo DS, cela peut paraître faible (on est actuellement à plus de 130 millions de DS dans le monde), mais historiquement, c’est la première fois qu’un constructeur arrive à défier Nintendo sur le terrain des consoles portables. Et encore aujourd’hui, la PSP est l’une des consoles les plus vendues chaque semaine au Japon. Mais seulement au pays du soleil levant. En effet, sur les deux autres gros territoires, l’Europe et les États-Unis, les ventes sont sur le déclin, symbole d’une fin de cycle annoncée.  L’an passé, lors de l’E3 2009, Sony avait mis de grandes ambitions sur la PSP avec l’arrivée de la PSP-Go et l’annonce pour la fin d’année de nombreux titres comme Gran Turismo, LittleBigPlanet, ou MotorStorm.

Mais finalement les ventes n’ont pas (re)décollé et par exemple, la PSP-Go réalise des scores décevants. Sony a beau répéter que cela correspond aux attentes fixées (réaliser 10% des ventes totales de PSP), on ne peut s’empêcher de penser que la firme nippone espérait bien mieux. Malheureusement, le prix (249€ au moment même où la PlayStation 3 passait à 299€) et l’absence de support physique ont déboussolé les joueurs.

De fait, il est nécessaire pour Sony de lancer un nouveau modèle sur le marché. Des rumeurs faisaient état d’une présentation à l’E3. Mais cette dernière fut consacrée à la 3D et au PlayStation Move. On se doute donc que pour la GamesCom (19 au 23 août) et au Tokyo Game Show (24 au 27 septembre) les rumeurs referont surface.

A l’heure actuelle, il n’existe aucune information officielle concernant une PlayStation Portable 2. Mais depuis quelques temps, certaines rumeurs se font de plus en plus présentes. Outre une puissance à mi-chemin entre la PlayStation 2 et PlayStation 3, on parle aussi d’une compatibilité 3G, et la possibilité de télécharger et jouer à des jeux PS2. Mais de nouvelles informations ont été révélées depuis par le Wall Street Journal. Au rang des révélations, le WJS parle d’une machine portable Sony (la PSP2 ?)  partageant les caractéristiques d’une console portable, d’un livre électronique et même d’un ordinateur portable. Rien que ça.  Pour le moment, rien n’a été confirmé par Sony, et on attendra donc sagement les futurs salons afin d’en apprendre plus et voir si ces informations révélées par le quotidien américain s’avèreront exactes.

Outre sa console portable, Sony serait déjà en train de préparer le terrain pour une autre future machine qui pourrait très bien se révéler être la PlayStation 4. Il est bien entendu encore un peu tôt pour en parler, mais le développement d’une nouvelle console prend beaucoup de temps. Et à ce sujet, il semblerait que Sony ait pris consience de ses erreurs du passé. La PlayStation 3 est un monstre de puissance mais très difficile à programmer. De fait, de nombreux studios, et certaines personnalités comme Gabe Newell  s’étaient plaints à l’époque de ces difficultés, et les jeux multi-supports avaient parfois certains problèmes en comparaison des versions Xbox-360.

Afin de pallier ces difficultés, au sein de Naughty Dog s’est constituée la ICE Team, une équipe d’ingénieurs ayant pour objectif principal d’aider les différents studios (first ou third)  à mieux maîtriser la console.  Finalement, il faut croire que cela a été convaincant,  l’expérience ayant été reconduite pour le développement de la future machine.

En effet, au cours d’un entretien exclusif avec Develop magazine, on apprend de  Shuhei Yoshida, actuellement à la tête de Sony Worldwide Studios, que les studios First Party (Naughty Dog, Media Molecule etc.) allaient contribuer au développement d’une future plate-forme non-annoncée pour le moment. La PlayStation 4? Sans doute.