Accueil Jeux Vidéo Switch – NBA, Resident Evil, Doom: des problèmes de taille

Switch – NBA, Resident Evil, Doom: des problèmes de taille

PARTAGER
Un problème de cartouche pour la Switch

Pour son premier Noël, la Switch est confronté à un premier problème: des jeux trop volumineux. Ce sera par exemple le cas de NBA 2K18, Resident Evil Revelations Collection et DOOM.

La Switch étant une console portable de salon, Nintendo a décidé de miser sur les cartouches. Cela prend moins de place dans la machine, les temps de chargement peuvent être plus courts… Mais cela coûte aussi plus cher.

Selon les informations d’Eurogamer, lorsqu’un éditeur décide de sortir son jeu Switch dans le commerce, il a le choix entre des cartouches de 1GB, 2GB, 4GB, 8GB, 16GB et 32GB. Suivant la capacité choisie, les coûts de fabrications sont plus ou moins élevés. Opter pour une carte de 16GB ou de 32GB est même risqué car la rentabilité en prend un coup; cela revient bien plus cher que de sortir un jeu sur BluRay (PS4/ONE).

Les éditeurs ont alors 3 possibilités.

  • La première est simple: ils acceptent de voir leur marge fondre. Spoiler: ils n’aiment pas ça.
  • La deuxième est d’augmenter le prix du jeu. C’est pour cette raison que certains titres sont plus chers sur Switch que sur PS4/ONE. Ce devrait par exemple être le cas de LA Noire. Le portage Switch coûterait 10$ de plus que la version remasterisée sur les consoles de Sony et Microsoft.
  • Enfin, la troisième est de sortir des versions incomplètes de leur jeu. Ils choisissent une cartouche de faible/moyenne capacité et le reste des données est à télécharger.

Take Two, Capcom et Bethesda ont choisi cette dernière solution pour respectivement NBA 2K18, Resident Evil Revelations Collection et DOOM.

Comme le souligne Game Informer, chacun de ces 3 jeux nécessiteront de passer par la case téléchargement pour une expérience optimale. Seul le solo de DOOM sera sur la cartouche du jeu. Pour découvrir son mode multijoueur, il faudra procéder à une mise à jour dont la taille n’est pas encore connue. Dans le même genre, la compilation Resident Evil Revelations n’inclura que le premier épisode sur la cartouche. Le second sera à récupérer via la magie d’internet.

Le cas NBA 2K18 est légèrement différent. Que ce soit la version boîte ou dématérialisée, Nintendo prévient qu’il sera indispensable de posséder en plus une carte microSD pour profiter du jeu. Le poids du fichier initial —à télécharger ou stocké sur la cartouche— sera de 6,8GB. Il faudra ensuite récupérer 16GB de données via un patch, tout en sachant que les sauvegardes pèseront la bagatelle de 5GB.

La mémoire interne de la Switch —seulement 32GB— sera donc rapidement remplie, d’où le besoin d’une carte microSD. Et indirectement, cela signifie qu’une connexion internet sera obligatoire pour le premier lancement du jeu.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.