Accueil High Tech Test de l’Apple TV (4ème génération 2015)

Test de l’Apple TV (4ème génération 2015)

PARTAGER

L’Apple TV, vous connaissez ? C’est ce boitier fabriqué par Apple, que l’on branche à la télévision, et qui nous permettait d’écouter de la musique et surtout de visionner des films. D’ailleurs, avant l’arrivée de Netflix en France, certains petits malins l’utilisaient pour se connecter au service et regarder des films ou Séries TV en VO. Mais c’est ça, c’est l’Apple d’avant car la dernière version change tout, elle est bien musclée.

La 4ème version de l’Apple TV reprend les options de la précédente, mais en y ajoutant des options illimitées comme un iPhone, tout cela grâce à la présence d’un App Store. Oui, un App Store comme sur iPad et iPhone, une boutique en ligne où il est possible de trouver des tonnes d’applications, des tonnes de jeux vidéo.


LE DESIGN ET INSTALLATION
Cette 4e génération d’Apple TV propose un boitier identique à la version précédente, légèrement plus volumineux, sans doute pour accueillir le disque dur de 32 ou 64 Go. Coté branchement, on trouve l’essentiel au dos de l’appareil avec la prise secteur, le port Ethernet, un port USB C pour installer des betas côté développeurs et  sans doute recharger des manettes sans fil, et bien entendu la sortie HDMI pour la brancher sur la Télévision.

image4

Finalement, la principale nouveauté du côté esthétique c’est la télécommande. Cette dernière offre un pavé TouchPad pour la navigation, des boutons de volume + et -, un bouton Lecture/Pause, un pour revenir au Menu, et les nouveaux boutons Home et Siri.
Coté installation, c’est d’une simplicité incroyable, on branche l’Apple TV, puis il suffit de suivre les indications à l’écran pour la connecter en Wifi, une option de simplement poser son iPhone sur l’appareil afin d’éviter de rentrer le mot de passe Wifi.

image5

UTILISATION ET SIRI
Force est de constater que l’utilisation du boitier de la firme à la pomme est agréable. On navigue facilement avec le pavé tactile de la télécommande, c’est précis et fluide. Une expérience utilisateur renforcé avec la présence de Siri qui permet de faire des recherches sans passer par ces claviers virtuels agaçants.
image1-3

Il suffit d’appuyer sur Siri pour demander « montre-moi les meilleurs films avec Sylverster Stallone », 1 seconde plus tard, vous avez des propositions à cliquer, en 2 clics sur la télécommande, vous avez donc votre soirée télé, simple et efficace. Le moteur de recherche utilise la base de données de iTunes et Netflix, d’autres services devraient arriver par la suite.
Sur cette Apple TV, Siri va dans le détail puisque l’on peut demander des infos du genre « montre-moi les épisodes de Friends avec Brad Pitt », ou bien des commandes annexes pendant un film du genre « avance de 10 minutes ». Comme sur les smartphones et tablettes, on peut avoir les résultats de matchs de foot, la météo, la bourse, nul doute que de nouvelles options arriveront avec les mises à jour.

Coté applications, c’est le bonheur pour les anciens utilisateurs de l’Apple TV qui passaient des heures à la hacker juste pour pouvoir lire des vidéos d’un disque dur en réseau. Comme sur smartphones et tablettes, il commence à avoir des applications pour tout, dont certaines très populaires avant même le lancement, l’application Plex pour ne pas la citer.

APPLE TV, UNE NOUVELLE CONSOLE DE JEUX ?
L’Apple TV est-elle une console de jeux ? Au sens propre du terme, la réponse est oui car cet appareil multimédia permet de jouer aux jeux vidéo, en revanche, les fonctionnalités restent assez limitées.
Tous les jeux fonctionnent de base avec la télécommande, très maniable avec son pavé tactile pour les portages de jeux smartphones et tablettes tactiles, pour les joueurs qui souhaitent une expérience plus « gamer », il est possible de brancher en Bluetooth une manette sans fil si et seulement si le jeu le supporte, ce qui n’est pas le cas systématiquement.

D’un point de vue technique, l’Apple TV n’est pas capable de proposer des jeux similaires aux blockbusters disponibles sur PS4, Xbox One ou même Wii U, PS3 et Xbox 360. En effet, même si l’Apple TV était capable de rivaliser niveau graphisme (ce qui n’est pas le cas), elle n’aurait pas assez de stockage pour accueillir des jeux tels que Call Of Duty ou Tomb Raider, des titres qui réclament entre 30 et 60 Go pour fonctionner en version dématérialisée.
En résumé, l’Apple TV permet surtout de retrouver les jeux des smartphones et tablettes tactiles sur son écran de télévision. Cela permet d’avoir le confort en plus, d’éviter que les enfants squattent le smartphone de Papa qui attend des coups de fils professionnels, mais aussi de rendre ces jeux multijoueurs, c’est le cas avec Crossy Road qui se joue en connectant des iPhones possédant l’application. Les gamers expérimentés seront donc déçus, les joueurs très occasionnels sur smartphones seront satisfaits.


EN RESUME
Même si le produit est bon et agréable en utilisation, l’intérêt de l’Apple TV dans un marché français concurrentiel reste limité. Avec les box internet qui proposent de nombreuses options, les TV connectées et les consoles de salon, difficile de trouver une option multimédia que l’on ne retrouve que sur l’Apple TV à part iTunes et Siri. Les jeux, Youtube, Netflix et autres services sont souvent accessibles sur une Freebox, ou même une PS4, par conséquent, l’Apple TV séduira uniquement les Fan Boys d’Apple, accro à iTunes et déjà équipés de tous les produits iPhone, iPad, iPod et Mac. C’est le produit idéal pour parfaire son écosystème Apple, les autres s’en passeront aisément.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here