Accueil High Tech Test de l’iPhone XS

Test de l’iPhone XS

PARTAGER

L’année dernière, Apple sortait l’iPhone X, un iPhone dépourvu du célèbre bouton Home et doté d’un design rendant hommage au premier modèle de la gamme afin de fêter les 10 ans de son produit star. Lors de son annonce en 2017, Tim Cook l’avait présenté comme la nouvelle direction fondatrice des 10 prochaines années. La promesse a été tenu puisque cette année, Apple propose l’iPhone XS, et comme chaque année en “S”, la question se pose : faut-il passer au nouvel iPhone ?

L’année en “S”, une habitude chez Apple
Si vous êtes un fan d’Apple, vous connaissez que trop bien les années “S”. Ce sont des années de transition où la firme à la pomme améliore ses produits sans pour autant les révolutionner : en 2009 l’iPhone 3GS, en 2011 l’iPhone 4S, en 2013 l’iPhone 5S, en 2015 l’iPhone 6S, et en 2018 l’iPhone XS.

L’iPhone XS reprend donc le même design que l’iPhone X, et propose par la même occasion une expérience utilisateur totalement similaire. On retrouve donc l’écran OLED bord à bord qui est très agréable, le dos en verre qui est annoncé plus solide que la précédente version, des hauts parleurs légèrement améliorés, le cadre en métal et le Face ID qui permet d’utiliser la reconnaissance faciale pour déverrouiller son smartphone.

Lors de mon passage à l’iPhone X, j’avais quelques réticences car la présence d’un bouton physique sur un téléphone me rassurait. Aujourd’hui, quand je retourne sur un ancien iPhone avec le bouton Home, je le trouve archaïque, le Face ID est devenu indispensable, il fonctionne bien mieux que la reconnaissance digitale, il fonctionne de jour comme de nuit, et il me permet de déverrouiller à une vitesse folle mon smartphone et même de rentrer mon login et mon mot de passe sur toutes mes applications. Dans les petites différences, on peut citer l’arrivée d’un nouveau coloris, or cuivre, exclusif à l’iPhone XS, ainsi qu’une résistance certifié IP68 à l’eau et à la poussière (contre IP67 pour l’iPhone X). Enfin, dernier détail qui a son importance, l’iPhone XS permet d’intégrer deux cartes SIM, un première pour un smartphone Apple, idéal pour les professionnels qui ont une carte SIM perso, et une carte SIM Pro.

La vraie différence sous le capot
Soyons honnête, les différences de design entre l’iPhone X et l’iPhone XS sont minimes, impossible de les différencier au premier abord. C’est dans les entrailles de l’iPhone XS que certaines choses ont changé avec notamment l’arrivée de la puce A12 Bionic. Cette puce est plus puissante et plus économe en énergie, dans les faits cela se traduit par un iPhone XS qui tient plus longtemps que l’iPhone X, en général, je termine ma journée avec 10% de la batterie, ma journée type commence à 7h et termine à Minuit, cela reste un plaisir de tenir si longtemps sans avoir besoin de recharger.

Mais la puce A12 c’est avant tout une puissance de calcul incroyable (5 milliards d’opérations par seconde). Pour le moment, difficile de voir ce gain de puissance car tous les jeux et toutes les apps sont optimisés pour fonctionner sur les versions précédentes, cela tire un peu la qualité vers le bas et difficile de voir les réelles capacité de l’iPhone XS.

En utilisation, on constate que les applications de montages fonctionnent plus rapidement dans le rendu des vidéos, pareil pour les jeux les plus ambitieux tels que Asphalt 9: Legends et PUBG, les applications en réalité augmentée tournent aussi de manière plus fluide. J’ai eu la chance de voir tourner The Elder Scrolls: Blades, le prochain jeu mobile de Bethesda, une sorte de Skyrim version mobile ou l’on peut se balader dans un monde ouvert sans aucun temps de chargement, bluffant ! En résumé, la différence de puissance avec l’iPhone X n’est pas flagrante, mais on sent que le smartphone est paré pour l’avenir, et il pourra faire tourner des applications et jeux plus puissants dans les 2 ans à venir.

Des magnifiques photos
Le gain de puissance se retrouve aussi au niveau de la photo et de la vidéo. Les photos prises par l’iPhone XS sont légèrement plus belles et plus lumineuses que sur l’iPhone X, ceci est dû aux capteurs qui ont des pixels plus grands, atteignant 1,4 µm contre 1,22 µm sur les versions précédentes. Des pixels plus grands signifient plus de lumière, cela est très utile en condition de basse luminosité. On retrouve les modes Portrait avec les capteurs présents sur les façades avant et arrière comme sur l’iPhone X, idéal pour faire des photos avec un effet bokeh qui donne un rendu professionnel à vos clichés. Apple a amélioré le mode portrait car j’ai constaté qu’il était plus performant, les effets de flous s’adaptent mieux aux contours des sujets, que ce soit des cheveux ou vos mains et bras. A noter qu’il est enfin possible de modifier l’intensité des flous après la prise de la photo, Samsung, Honor et Huaiwei le proposent depuis quelques années maintenant.

Coté vidéo, on peut enregistrer des accélérés, des ralentis, et même des vidéos en 4K à 60 images par seconde. Le résultat est bluffant mais aussi très gourmand en mémoire, ceux qui opteront pour un iPhone XS avec 512Go de mémoire pourront profiter pleinement sans se soucier du stockage, les autres préféreront de filmer en Full HD.
D’un point de vue général, l’iPhone XS fait de magnifiques photos et vidéos, mais il n’égale toujours pas ses 2 principaux concurrents : le Huaiwei P20 Pro et le Samsung Galaxy S9.

Différences iPhone XS ou iPhone XS Max ?
Depuis quelques années, Apple réserve ses meilleures spécificités techniques à ses versions “Plus”, que ce soit au niveau de l’appareil photo ou bien des options supplémentaires comme le mode portrait. Cette année ce n’est pas le cas, l’iPhone XS Max propose exactement les mêmes options, et mêmes specs techniques que la version XS. A la sortie de l’iPhone X, j’avais dit que ses dimensions étaient parfaites pour mon utilisation, il est plus grand qu’un iPhone 8 mais plus petit qu’un iPhone 8 Plus, il tient facilement dans la poche et offre un confort de lecture et d’utilisation, cette année, je pense pareil et je préfère l’iPhone XS à l’iPhone XS Max. Après, si vous jouez énormément sur votre smartphone, ou que vous l’utiliser régulièrement pour le visionnage de vidéos Youtube ou Netflix, dans ce cas l’iPhone XS Max vous offrira une meilleure expérience utilisateur.

Conclusion, devrais je passer à l’iPhone XS?
Si vous êtes un utilisateur d’iPhone X, passez votre chemin. Les différences sont trop minimes pour acheter un iPhone XS, vous ne verrez aucune différence. En revanche, si vous souhaitez un écran plus grand, avec la même expérience utilisateur que l’iPhone X, alors l’iPhone XS Max est parfait pour vous.

Si vous êtes un utilisateur d’iPhone 6, 7 ou 8, faites moi confiance et écouter les conseils du Juju : Achetez un iPhone XS ! L’expérience utilisateur avec le Face ID est incroyable, ne plus utiliser ce satané bouton Home est juste un plaisir. Vous aurez aussi un smartphone puissant capable de durer quelques années, et capable de faire des photos de toutes beautés même si vous n’avez aucun talent.

Ceux qui recherchent un iPhone plus abordable, il reste l’iPhone XR qui est proposé à un prix inférieur mais qui perd une caméra et l’écran OLED, néanmoins il dispose du même processeur puissant ce qui en fait un smartphone intérréssant.

Sur le site d’Apple, l’iPhone XS est proposé à partir de 1155 euros pour sa version 64 Go, 1327 euros dans sa version 256 Go, et 1557 euros dans sa version 512 Go.  L’iPhone XS Max est proposé à partir de 1259 euros dans sa version 64 Go, 1427 euros dans sa version 256 Go et 1657 euros pour la version 512 Go.