Home Jeux Vidéo Le compte Twitter Metal Gear tease-t-il quelque chose ?

Le compte Twitter Metal Gear tease-t-il quelque chose ?

1382
0

Sur le Twitter de Metal Gear Solid, il se passe des choses étranges. Quelqu’un serait actuellement en train d’envoyer des messages depuis la Big Shell, un lieu clé dans MGS 2 : Sons Of Liberty.

En ce moment, c’est terrible. L’actu’ jeu vidéo est au point mort et un nombre incalculable de titres sont repoussés. Mais bon, il faut bien s’occuper. Alors, on va sur les réseaux sociaux et plus ou moins par hasard, on tombe sur Metal Gear dont les derniers posts attirent notre attention.

Activité suspecte sur le compte de Metal Gear

En temps normal, le compte Twitter de Metal Gear fait uniquement la promo de goodies ou de fan-arts. Mais depuis quelques heures, il répond à Tom Olsen.

Tom Olsen, c’est un compte créé le 8 avril 2021. Le monsieur serait un PNJ de la Big Shell, lieu où se déroule toute la seconde moitié de Metal Gear Solid 2 : Sons Of Liberty. Il poste énormément de photos du jeu pour expliquer son quotidien ; il répond même sérieusement aux internautes.

Puis il y a ce message où il explique qu’une salle de réunion est vide. C’est à ce moment que le compte officiel Metal Gear intervient.

Grosso modo, il lui rappelle de regarder chaque matin son Codec. C’est grâce à cette technologie qu’il découvrira les réunions du jour et les mesures de sécurité en cas d’intrusion de soldats armés. Puis, il ajoute : « Nous avons des visiteurs la semaine prochaine. Alors termine de nettoyer les conduits d’aération et vérifie que les tous les drapeaux soient bien hissés ; mais ne touche pas au C4 cette fois-ci.« 

Ce tweet fait notamment allusion à deux événements qui surviennent dans MGS 2. Le premier est la visite présidentielle de James Johnson, interrompue par des terroristes. Le second rappelle ce pont qui relie les deux structures de la Big Shell. Il y a alors plusieurs pains de C4 à détruire, dont un caché derrière un drapeau.

Le timing et le contenu des tweets donnent l’impression que tout a été planifié à l’avance, que rien n’est dû au hasard.

Faut-il croire à un remake de Metal Gear Solid 2 : Sons Of Liberty ?

Nous n’affirmons rien du tout, nous ne faisons que supposer des choses car nous nous ennuyons affreusement. Rien n’est officiel, on ne souhaite créer aucune rumeur ; on veut simplement rêver quelques minutes.

En fin d’année, on fêtera les 20 ans de MGS 2 au Japon et aux Etats-Unis. On ignore si Konami a prévu quelque chose. Ce pourrait être de simple goodies comme un énième portage de la HD Collection, une adaptation VR ou… un remake de Metal Gear Solid 2.

L’éditeur japonais ne semble plus vouloir mettre les mains dans le cambouis. Désormais, il préfère se concentrer sur de petits projets, moins coûteux et donc moins risqués. Il existe cependant des rumeurs. Celles-ci disent que Konami serait enclin à prêter ses licences à d’autres studios. Silent Hill, Castlevania, Metal Gear… Le Japonais possède un chouette catalogue mais à l’heure actuelle, rien n’est officiel; Konami a même démenti pour Silent Hill.

Avant la Big Shell, il y a le Tanker qui reste, encore aujourd’hui, un chef d’oeuvre.

Peut-être n’aurons-nous jamais de remaster ou de remake de Metal Gear Solid 2. Ce serait dommage mais on a envie d’y croire. Du moins, pendant quelques semaines. On sait que Konami sera à l’E3, par exemple. Ce sera sans doute pour dévoiler son PES next-gen, mais qui sait, peut-être y aura-t-il quelque chose de plus.

Après tout, MGS 2 raconte notamment la prise d’otage sur la Big Shell. Celle-ci a lieu le 29 avril. C’est d’autant plus intéressant que Tom Olsen dit être né le 30 avril, soit le lendemain, quand tout se termine.

Les coïncidences font bien les choses. Si on devait faire une folle supposition, on se dit qu’il raconterait le 29 la prise d’otage puis, le 30, il laisserait place à une fin heureuse —un retour de la licence. Et si ça se trouve, il n’y aura rien du tout. On n’est plus à une déception près après un MGS 5 hélas non terminé.

Enfin, avant de conclure tout ça, notons que Tom Olsen suit Hideo Kojima sur Twitter. C’est plutôt étrange car entre Konami et le créateur japonais, le divorce a fait grand bruit. Bref, circulez, il n’y a rien à voir. Et avec de la chance, on sera agréablement déçu.

Previous articlePS5 : vers un remake de The Last Of Us, Days Gone 2 incertain
Next articleSquare Enix dément vouloir se faire racheter par quiconque