Home Culture Geek Phil Fish : Les Youtubers volent les développeurs

Phil Fish : Les Youtubers volent les développeurs

411
0

Phil Fish n’a pas l’habitude de mâcher ses mots et c’est une nouvelle fois sur Twitter que le développeur canadien est venu donner son opinion. Cette fois-ci, ce sont les Youtubers qui prennent.

« Les Youtubers devraient donner une énorme partie de leurs revenus aux développeurs dont ils volent le contenu. » Quand le créateur de FEZ évoque les Youtubers, il n’y va pas avec le dos de la cuillère. Selon lui, ces casters seraient tout simplement des voleurs et il compare ce genre de vidéo à du piratage. Phil Fish étaye ensuite ses propos : « Si vous générez de l’argent en mettant mon contenu sur votre chaîne, alors vous m’en devez. C’est aussi simple que ça. [. . .] Si vous achetez un film, êtes-vous autorisé à le streamer entièrement et ce gratuitement? Non, car c’est illégal. »

On peut facilement comprendre les propos de Phil Fish, mais comparer tous les Youtubers à des pirates reste largement exagéré. Pour preuve, un bon nombre de ces casters sont devenus vitaux pour les développeurs indépendants. Dans un excellent article de Gamasutra, Aaron San Filippo, le créateur de Race The Sun, explique ainsi en substance que certains Youtubers ont eu un plus grand impact sur les ventes de son jeu vidéo que plusieurs articles/tests sur des sites internets importants.

A ce jour, de nombreux éditeurs acceptent la diffusion de leurs jeux sur Youtube sans contrepartie financière. Mais ce n’est pas le cas de Nintendo qui, finalement, se rallie à la vision de Phil Fish : les gains de chaque pub sur Youtube sont partagés entre l’utilisateur et le constructeur japonais.

La situation des Youtubers reste encore complexe à l’heure actuelle, et même assez fragile comme on a pu le voir récemment. Quant à Phil Fish, suite à ce nouveau coup de sang, il a préféré clôturer son compte Twitter.

Via

Previous articleLes soldes Steam d’été débutent aujourd’hui
Next articleTITANFAL : Jouez-y gratuitement pendant 48h sur PC