Home Jeux Vidéo Sony rachète Bungie, créateurs de Halo et Destiny

Sony rachète Bungie, créateurs de Halo et Destiny

1779
0

Sony a annoncé l’acquisition de Bungie, le studio derrière les licences Halo et Destiny.

On vit une époque formidable. Microsoft est en train de racheter Activision. Il va donc mettre la main sur Crash Bandicoot, l’ancienne mascotte de PlayStation. Et de son côté, Sony s’offre Bungie, le studio qui a créé Halo pour Xbox.

L’annonce a été faite il y a quelques minutes : Sony a acquis Bungie contre 3,6 milliards de dollars. Il ne s’agit pas d’une réaction au marché. Cela n’a rien à voir avec le rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft. Jim Ryan explique ainsi que les négociations ont débuté à l’été 2021.

Le patron de PlayStation précise également que d’autres rachats sont à prévoir. Ce n’est pas étonnant. Rien qu’en 2021, Sony a absorbé 5 studios.

Bungie rejoint Sony mais reste indépendant

Bungie est naturellement connue pour la série des Halo. En 2000, Microsoft avait même racheté le studio. Ils avaient ensuite divorcé en 2007, tout en restant en bon terme ; Halo Reach est ainsi sorti en 2010.

Bungie a ensuite signé un contrat d’édition de dix ans avec Activision pour le développement de Destiny. Et là encore, les deux se sont séparés plus tôt que prévu.

Sony affirme que Bungie conservera une totale indépendance. Il sera autonome, pourra s’auto-éditer, et sortir des jeux multi-plateforme s’il le souhaite.

Le but pour Japonais est en fait de percer dans les jeux en ligne. Jusque-là, Sony est connu pour ses aventures narratives. Horizon, God Of War ou The Last Of Us sont d’excellents jeux. Mais ce sont des titres solo.

La mode est aux jeux service et Sony pêche dans ce domaine. En s’offrant Bungie, le constructeur met la main sur un expert du milieu. Destiny 2 est continuellement mis à jour ; il est même passé Free-To-Play ces dernières années.

Du côté de Bungie, ce sera l’occasion de grandir. Le développeur voit au-delà du jeu vidéo. Il vise le cinéma et le petit écran. Et pour ça, il pourra compter sur PlayStation Productions.

En 2020, Sony avait déjà essayé de s’offrir un géant du jeu en ligne. Il s’agissait de Digital Extremes, les créateurs de Warframe. L’affaire avait toutefois capoté, Tencent raflant la mise au dernier moment.

Alors, ces derniers temps, Sony multiplie les partenariats. Haven et Devotion fabriquent ainsi chacun un jeu en ligne pour la PS5. Et en interne, Firesprite et London Studio planchent eux aussi sur des expériences multijoueur.

Previous articleQuelle est la liste des studios Xbox depuis le rachat d’Activision Blizzard?
Next articleTest : Dying Light 2 – Parkour et zombies, une formule toujours magique