Accueil Jeux Vidéo Test: Beat Saber — Le meilleur jeu de rythme de 2018

Test: Beat Saber — Le meilleur jeu de rythme de 2018

Test de Beat Saber sur le PSVR

Si on demandait à des personnes d’associer la réalité virtuelle à un genre bien particulier, il y a fort à parier que peu de gens répondraient les jeux de rythme. Et ce serait sans doute parce qu’ils n’ont jamais joué à Beat Saber, l’un des meilleurs jeux VR actuellement disponible.

  • Genre:  Fruit Ninja x Star Wars x Musique Electro
  • Intérêt de la VR: Grand
  • Gerbomètre: Faible
  • Accessoire: contrôleurs VR sur PC; 2 PS Move sur PS4

Beat Saber, c’est un peu DanceDanceRevolution, mais avec un casque VR sur la tête et deux sabres laser dans les mains. Celui de gauche est rouge. Celui de droite est bleu. Avec chacun d’eux, il faut couper des cubes qui foncent sur le joueur en respectant une direction bien précise (bas en haut, droite à gauche etc.). Par moment, Beat Saber s’amuse à ajouter quelques difficultés: des bombes à ne pas toucher ou bien des murs à éviter en se penchant ou en se baissant, ce qui n’apporte pas forcément grand chose à l’expérience.

Il s’agit sans doute là du seul point faible de Beat Saber qui, pour tout le reste, est une magnifique réussite. Alors bien sûr, il faut aimer les jeux de rythme et une musique aux accents très électro. Pour aider chacun à se faire une opinion, voici un extrait de la playlist qui contient au total 17 morceaux. Il est important de préciser que des DLC sont d’ores et déjà prévus, et que sur PC il est possible de rajouter des chansons créées par d’autres joueurs.

Sa réussite, Beat Saber la doit à la Réalité Virtuelle. Elle permet d’immerger totalement le joueur. Plus rien n’existe si ce n’est cette musique et ces cubes à découper. Le jeu est précis et demande de sacrés réflexes à mesure que l’on monte la difficulté. Quand on lance Beat Saber, il est d’ailleurs précisé qu’il vaut mieux s’échauffer. On comprend rapidement pourquoi. C’est presque du sport que de jouer à Beat Saber. Il faut aussi savoir réfléchir vite et être capable de dissocier ses deux mains. Le jeu aime bien tendre des pièges, et il est également généreux.

On retrouve ainsi un mode campagne, idéal pour apprendre les bases. La difficulté évolue avec le temps, au même titre que les objectifs. Si au début il faut uniquement parvenir à terminer chaque chanson—il y a une barre de vie qui diminue à chaque cube raté—, Beat Saber rajoute ensuite différents défis: atteindre tel score, réussir XX coups d’affilé, ne pas manquer plus de XX fois une cible etc. Puis il y a le mode Libre. Toutes les chansons sont accessibles. On choisit sa difficulté et on ajoute quelques options pour augmenter ou baisser son multiplicateur de score. Une fois le morceau terminé, le joueur voit son résultat, ainsi qu’un classement mondial. Ça pousse à la compétition, d’autant plus qu’il y a une véritable marge de progression.

Si la VR reste avant tout une expérience solitaire, Beat Saber s’offre aussi un mode Party avec du multi local où chacun se passe le casque et les manettes pour ensuite essayer de faire le meilleur score. A la fin de chaque essai, les joueurs sont invités à rentrer un pseudo. C’est d’autant plus sympa que les temps de chargement sont très courts. On ne perd jamais de temps et on est sans cesse plongé dans cette expérience d’une efficacité redoutable. Beat Saber est au final bien plus qu’un simple jeu de rythme dans lequel on appuie sur des boutons au bon moment. C’est un titre qui permet de vivre la musique d’une autre manière, uniquement grâce à la magie de la Réalité Virtuelle.

PS: inutile de préciser qu’on peut facilement paraître ridicule et qu’il vaut mieux établir un périmètre de sécurité quand on joue à Beat Saber.

Beat Saber est édité et développé par Beat Games. Ce jeu en réalité virtuelle est disponible sur PC et PlayStation 4. Ce test de Beat Saber a été réalisé sur une PS4 Normale via le PSVR. PEGI 3.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.