Accueil Jeux Vidéo Crytek : Bientôt la faillite?

Crytek : Bientôt la faillite?

PARTAGER

D’après GameStar.de, le studio Crytek serait actuellement dans la tourmente et pourrait même prochainement mettre la clef sous la porte. Pour affirmer cela, le site allemand s’appuie sur plusieurs sources différentes qui auraient chacune confirmé que l’avenir s’annonçait compliqué pour le créateur de Crysis.

« Die Geier kreisen über Crytek », littéralement les « Les Vautours tournoient au dessus de Crytek. » Selon GameStar, la situation économique de Crytek serait actuellement  alarmante, ce qui pousserait même l’entreprise à payer en retard ses employés. En faute, la stratégie globale de l’entreprise : Warface (un FPS free-to-play) ne perce pas en occident, la plate-forme communautaire G-Face est extrêmement discrète et le CryEngine subit de plein fouet la concurrence d’Unity ou encore d’Epic avec son Unreal Engine.

Crytek paye donc sa politique actuelle tournée vers le F2P, mais l’ancienne a laissé aussi quelques séquelles à l’entreprise. Crysis 3, le fleuron du développeur allemand, n’a pas eu le succès espéré, tout comme Ryse. Ce dernier a connu un long développement, a coûté très cher et a été mal accueilli par la presse. Une suite de Ryse est bien à l’étude, mais rien n’est encore signé avec Microsoft pour la simple et bonne raison que le constructeur américain souhaiterait acquérir par la même occasion la licence « Ryse« , ce que refuse pour le moment Crytek. L’objectif pour Microsoft serait alors d’avoir un total contrôle de la marque, chose qu’apprécient beaucoup tous les éditeurs de jeux vidéo.

La masse salariale est un autre problème pour Crytek puisque l’on recense au total 800 employés répartis à travers 9 studios. Outre les échecs successifs, cela plomberait donc encore plus les finances de la société. Face à cette situation, plusieurs éditeurs importants seraient à l’affût de la moindre banqueroute afin d’acquérir, à prix cassé, certaines licences ou membres clefs du studio. Il se dit aussi que Wargaming, créateur de World Of Tank, pourrait être intéressé par Crytek. Quant aux dirigeants même de la compagnie allemande, Avni Yerli se veut rassurant et indique qu’un nouvel investisseur devrait prochainement arriver. . .

Officiellement, Crytek travaille actuellement sur 3 jeux : le FPS en monde ouvert Homefront The Revolution co-édité par Deep Silver, le MOBA F2P Arena Of Fate et le jeu de tir à la troisième personne F2P HUNT: Horrors of the Gilded Age. Un projet secret est également en développement et est chapeauté par Todd Papy, ancien Game Director de God Of War Ascension.

Si les affirmations de GameStar sont vraies, la question est maintenant de savoir si ces 4 titres réussiront à sauver Crytek et, surtout, s’ils auront le temps de sortir. . .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here