Accueil Jeux Vidéo Gamescom 2019: A quoi faut-il s’attendre?

Gamescom 2019: A quoi faut-il s’attendre?

La Gamescom est parfois vue comme un salon de seconde zone. Ce ne serait qu’un E3 au rabais. Ce n’est pas vrai. Si la Gamescom est moins clinquante que l’événement américain, elle n’en reste pas moins un parfait complément qui, pour cette édition 2019, repose sur beaucoup de promesses.

C’est une première: Geoff Keighley tiendra un show à la Gamescom, intitulé Opening Night Live. Ce sera ce lundi 19 août, à 20h00.

Geoff Keighley, c’est monsieur Game Awards. C’est aussi le producteur et le présentateur de YouTube Live At E3, un show s’étalant sur toute la durée du salon américain où avant-premières, exclusivités et interviews rythment l’émission.

Ce dispositif pré-Gamescom souligne la volonté de mieux installer ce salon Européen dans le paysage mondial du jeu vidéo. Opening Night Live a tout pour lui conférer une plus grande aura. On peut prendre en exemple sur la Paris Games Week qui, lorsque elle héberge une conférence PlayStation, change naturellement de division.

Hideo Kojima sera à la Gamescom Opening Night Live avec Death Stranding

Avec ce show, la Gamescom peut (re)devenir plus qu’un simple salon dédié avant tout aux consommateurs plus ou moins locaux. Bien sûr, cela dépendra des annonces qui auront lieu sur place. Geoff Keighley et cette Opening Night Live ont tout à prouver. C’est peut-être pour cela que la liste des invités a déjà été publiée.

L’une des têtes d’affiche sera bien sûr Hideo Kojima. Le faire venir a sans doute été plutôt simple. Hideo et Geoff sont amis de longue date et ça arrange Sony qui doit faire la promo du mystérieux Death Stranding, prévu pour le 8 novembre.

Sony Interactive apparait donc dans la liste des convives. L’éditeur japonais ne sera pas uniquement présent pour Death Stranding. Predator: Hunting Grounds, son jeu de tir asymétrique en 1v4 sera lui aussi présenté, pour la toute première fois avec du gameplay. On se demande si une beta plus ou moins privée ne sera pas annoncée en parallèle.

Hideo Kojima montrera un peu plus Death Stranding lors de cette Gamescom Opening Night Live.

Peut-être que Sony en profitera aussi pour dévoiler davantage Concrete Genie ou MediEvil. En revanche, pour The Last Of Us 2 ou Ghost Of Tsushima, on suppose qu’il y a peu de chances qu’ils apparaissent à la Gamescom.

Disintegration, Gears 5 et Need For Speed Heat se montreront davantage

Outre Death Stranding, d’autres rendez-vous sont d’ores et déjà connus. Need For Speed Heat a ainsi prévu de révéler son gameplay chez Geoff aux alentours de 21h. Du côté de Gears 5, c’est le mode solo qui sera dévoilé. SEGA a également une annonce à faire, avec un jeu qui s’appellerait Humankind. Call Of Duty: Modern Warfare sera également présent. On s’attend aussi à FIFA 20 Ultimate Team. Et il y a Disintegration, un titre qui devrait, en toute logique, faire pas mal de gros titres.

Disintegration est un jeu de tir futuriste signé par Private Division, dont la maison mère est Take Two; cette unité se charge d’éditer des jeux à budget modéré, les fameux AA. Disintegration a tout pour faire parler de lui. A sa tête, on retrouve V1 Interactive, un studio fondé par Marcus Lehto, co-créateur de la série HALO. Les 29 membres de cette équipe américaine ont toute un joli CV, et il y a même le créateur des jeux SOCOM US Neavy Seals.

On a beaucoup envie de croire en Disintegration. On espère ne pas être déçu.

Dans le carton d’invitation pour cette Opening Night Live, il est bien indiqué qu’on aura droit à des annonces et du contenu inédit pour des jeux déjà existants. On suppose ainsi que Destiny 2 et Fortnite seront de la partie. De même, Biomutant devrait hériter d’une date de sortie, lui qui vient de dévoiler son édition collector.

Les vraies stars de la Gamescom seront celles de l’E3: Cyberpunk 2077 et Marvel’s Avengers

Dans le planning de la Gamescom Opening Night Live, on retrouve Stadia et Xbox. Google et Microsoft ont néanmoins chacun prévu leur propre mini-conférence. Il y aura ainsi, toujours ce lundi, un Inside Xbox à 17h00. Le mode Horde de Gears 5 sera dévoilé et on aura des nouvelles de Ghost Recon Breakpoint, Metro Exodus, Blair Witch et du Xbox Game Pass. On espère aussi en apprendre davantage sur l’actualité de la licence Age Of Empires. Après tout, en Allemagne, le jeu PC est roi. Quant à Google Stadia, un show est prévu à 19h00, soit une heure avant Opening Night Live, avec l’annonce de nouveaux titres.

Captain America et les autres Avengers dévoileront une phase de gameplay à la Gamescom 2019.

La Gamescom 2019 ne peut pas uniquement se résumer à cette Opening Night Live. Certains éditeurs préféreront zapper cet événement pour des raisons qui leur sont propre.

On dit souvent qu’à l’E3, on voit un trailer, puis à la Gamescom, on découvre du gameplay. Cette année à nouveau, ce sera le cas, notamment pour deux très, très gros jeux: Marvel’s Avengers et Cyberpunk 2077. Square-Enix et CD Projekt ont ainsi chacun promis de diffuser du gameplay de leur jeu après le salon allemand, probablement fin août. Il s’agira des phases montrés aux journalistes à l’E3. Les quelques semaines qui séparent ces deux salons auront permis à peaufiner davantage ces titres. Et ils feront aussi parler davantage parler d’eux.

Mais six mois avant leur sortie officielle, Avengers et Cyberpunk 2077 pourraient bien se montrer d’une manière ou d’une autre au cours de cette semaine spéciale Gamescom. Au final, si cet événement allemand parait en deçà d’un E3, il affiche néanmoins de jolies promesses.