Accueil Jeux Vidéo Red Dead Redemption 2: Pourquoi un simple teasing crée l’événement

Red Dead Redemption 2: Pourquoi un simple teasing crée l’événement

PARTAGER
Bientôt de nouvelles infos sur Red Dead Redemption 2

La semaine dernière, Rockstar a publié sur ses réseaux sociaux une simple image. Sur celle-ci, on peut découvrir une date et un horaire. Jeudi 28 septembre 2017, 17 heure. Il est actuellement impossible de savoir ce qui se passera ce jour-là à cette heure-ci. Rockstar ne précise même pas quelle sera la nature de cette annonce. Mais ce rouge vif sur lequel sont inscrits ces données temporelles donne plus qu’un petit indice: il s’agit forcément de Red Dead Redemption 2.

Dès que ce message a été posté, la plupart des médias ont relayé l’information. L’annonce a beau être mystérieuse, elle reste un événement. Pourquoi? Parce que Rockstar, tout simplement. C’est un développeur à part. Il verrouille sa communication du début à la fin dans le but de tout maitriser. C’est aussi le créateur de quelques-uns des plus grands jeux de ces dernières décennies; et accessoirement, il se plante assez rarement. Mais Rockstar, c’est aussi une immense équipe qui a ralenti la cadence ces derniers temps. Entre 2008 et 2013, Rockstar a sorti: GTA IV et ses DLC, Midnight Club: Los Angeles, GTA Chinatown Wars, Red Dead Redemption et son DLC, Max Payne 3 et GTA V. Depuis 2014, il y a eu quelques portages, dont GTA V sur PS4, One et PC, et beaucoup de contenus additionnels pour GTA Online. Bref, rien de bien nouveau.

L’arrivée d’un nouveau jeu Rockstar est donc en soi exceptionnelle. Et le fait qu’il s’agisse de la suite de Red Dead Redemption ajoute un peu plus de tension. Cet épisode a été un gros succès avec environ 15 millions de ventes. Un excellent résultat pour cette presque nouvelle licence —presque, car il y a eu auparavant Red Dead Revolver— se déroulant au far west. C’est en effet un thème assez peu commun dans les jeux vidéo. Peut-être parce qu’il risque de dérouter les joueurs. A cette époque, il n’y avait pas de fusils mitrailleurs, de viseurs holographiques, ni de voitures pour rouler à toute vitesse et enchaîner les cascades. Dans Red Dead Redemption, le rythme est plus posé et c’est (en partie) l’ambiance qui compte.

Jeudi, en fin d’après-midi, on ne sait pas ce que proposera Rockstar. Mais puisque ce sera lié à RDR 2, on sait que ce sera important. Il s’agira peut-être d’une simple date de sortie avec une ouverture des précommandes. Pour beaucoup, ce serait enfin l’occasion de mettre cette croix sur leur calendrier. Il est peut-être néanmoins encore trop tôt pour avoir une date de sortie de Red Dead Redemption 2. On se souvient que le jeu était prévu pour cette fin d’année 2017. Il a finalement été repoussé au printemps 2018. Red Dead 2 est sans doute un immense jeu en terme de contenu et il n’est pas étonnant que les développeurs réclament alors plus de temps pour peaufiner leur bébé. Franchement, on ne serait pas étonné si on devait apprendre dans les prochaines semaines que cette suite est désormais prévue pour l’automne 2018.

Si on devait faire un pari, on dirait que ce jeudi, une bande-annonce de Red Dead Redemption 2 sera diffusée. C’est même l’hypothèse la plus probable. Reste à savoir ce qu’elle contiendra. Avec son trailer diffusé en octobre 2016 (!), Rockstar a déjà posé l’ambiance du jeu. Il ne lui reste plus que trois éléments à dévoiler: le scénario de ce jeu, les caractéristiques du solo et la forme que prendra son multi. L’histoire du premier Red Dead Redemption a bouleversé de nombreux joueurs grâce à ses personnages impeccables. GTA V a quant à lui ouvert de nouvelles voies, tant en solo qu’en multi.

Pour résumer très sommairement GTA V, on pourrait évoquer un mode solo où on peut à tout moment choisir de jouer avec Trevor, Franklin ou Michael, et un mode multi au contenu gigantesque. Red Dead Redemption 2 voudra-t-il adopter quelque chose de plus classique ou bien au contraire, pousser cela encore plus loin? En solo, on peut très bien imaginer la gestion d’un gang ou bien une aventure plus personnelle. Quant au multi, on sait que le jeu en ligne aura une grande importance. Dès l’officialisation du jeu, Rockstar l’a mentionné: une suite qui posera “les fondations d’une toute nouvelle expérience multijoueur en ligne” dixit le site officiel. Ce n’est pas surprenant. La mode est aux Games As A Service et GTA Online continue de rapporter gros chaque trimestre.

Ces derniers temps, la série GTA génère environ 200 millions de dollars lors de chaque trimestre. Cela comprend la vente des jeux (GTA V, réédition d’anciens épisodes…) et les micro-transactions présentes dans GTA Online. C’est absolument colossal. Cela équivaut à la vente de 5 millions de jeux à 60$ tous les trois mois; les boutiques en ligne récupèrent environ 30% sur chaque vente. Il est difficile de penser à l’heure actuelle que Red Dead Redemption 2 et Red Dead Online pourront faire aussi bien. GTA V s’est vendu à plus de 60 millions d’unités et il n’est pas sûr que RDR 2 soit capable d’atteindre de tels sommets. Il est en revanche évident que Rockstar est déterminé à pousser ce mode en ligne, rien que pour diversifier ses revenus. Ce sera aussi un moyen d’expérimenter de nouvelles choses; on suppose en effet que le développement de GTA VI accélérera après la sortie de Red Dead 2.

Plus anecdotique, Rockstar pourrait très bien uniquement poster la pochette de Red Dead Redemption 2 ce jeudi. Rien de plus, rien de moins. Certains seront forcément un peu déçus car le jeu est encore très mystérieux à l’heure actuelle. Mais cette simple jaquette suffirait à faire le tour des sites et des réseaux sociaux, et serait l’objet de nombreuses analyses. Rockstar peut tout se permettre car il est unique et intouchable.