Home Jeux Vidéo Xbox Series X|S : les choses sérieuses vont enfin commencer avec l’E3

Xbox Series X|S : les choses sérieuses vont enfin commencer avec l’E3

1317
0

A quelques jours de l’E3, on commence à y voir plus clair. Microsoft tiendra sa conférence ce dimanche, à 19h00. Le contenu de celle-ci reste secret mais une chose est sûre : ce sera le moment parfait pour passer la seconde et faire briller la Xbox Series X|S.

Quand on regarde le calendrier des sorties, on se rend compte que Sony est l’éditeur le plus agressif. Au lancement de la PS5, il y avait Spider-Man : Miles Morales, Astro’s Playroom, Sackboy et Demon’s Souls. Il y a quelques semaines, il a sorti l’excellent Returnal. Et d’ici quelques jours, il y aura Ratchet & Clank : Rift Apart et Kena : Bridge Of Spirits.

Du côté de Microsoft, la stratégie diffère. On mise avant tout sur la rétro-compatibilité. Une centaine de jeux ont ainsi hérité d’un FPS Boost. Ces anciens titres proposent désormais une expérience plus agréable à travers une meilleure fluidité.

Sur le Game Pass, pas mal de jeux continuent d’arriver. Certains sont de bonnes surprises comme Outriders, mais on ne peut pas comparer son impact à celui qu’aurait eu une grosse exclusivité. Dans ce domaine, Microsoft la joue tranquille. C’est en fait le calme avant la tempête.

Halo doit assumer son statut de patron

L’an passé, Microsoft vivait un mini-drame : la débâcle de Halo Infinite. Pour sa première apparition, ce jeu de tir faisait pâle figure. Il devait être l’ambassadeur de la Xbox Series X ; il a finalement été repoussé.

C’est une décision courageuse. Microsoft aurait très bien pu le sortir et balancer ensuite de gros patchs sur de longs mois. A la place, le constructeur souhaite s’assurer que dès son arrivée, tout soit parfait.

A la rentrée, Halo affrontera Far Cry, Battlefield et Call Of Duty. (sauf si l’un d’eux est repoussé)

Microsoft a donc offert au Master Chief non pas 6 mois mais bien un an de développement supplémentaire. De quoi revoir largement la copie, même si la production du jeu n’a pas été de tout repos. Plusieurs personnes clefs ont ainsi plié bagage au fil du temps.

Lors de sa prochaine apparition, à l’E3, Halo Infinite n’aura d’autre choix que d’impressionner. Il ne peut décevoir une seconde fois. On suppose que l’on reverra un peu de solo, et pas mal de multi. Avec pourquoi pas, une beta à la clé.

Un ou plusieurs Forza à l’E3 ?

Forza est l’autre grosse licence des Xbox Game Studios. Une vidéo du prochain MotorSport avait été diffusée l’été dernier. Cet épisode pourrait toutefois rester au garage encore quelques temps.

Les rumeurs envoient alors sur piste Forza Horizon 5. Selon certains échos, un nouvel opus débarquerait en fin d’année. Cette fois-ci, la série s’aventurerait au Mexique pour des paysages que l’on imagine à nouveau variés.

Qui de Forza Motorsport ou Horizon sortira en premier sur Xbox Series X|S?

Depuis ses débuts, Forza Horizon a toujours su surprendre. On se demande même si dans le coeur des joueurs, ce spin-off n’est pas en train de prendre la place de MotorSport. C’est davantage grand public, c’est plus spectaculaire, et même la presse est unanime. Forza Horizon 3 et 4, ce sont des moyennes de 91 et 92 sur Metacritic. Bref, c’est l’excellence, et c’est directement sur le Game Pass.

Le Game Pass prêt à faire le plein de RPG ?

L’objectif de Microsoft est de réunir tous les joueurs auprès du Xbox Game Pass. Ce service est accessible à la fois sur PC, consoles et mobiles. Contre 10 à 15€ par mois, il permet de jouer sans limite à plus de 100 jeux. Il y en a pour tous les goûts : des simulations sportives, des jeux de tirs, des titres indépendants, des RPG…

Le but est de proposer une offre très large afin de s’adresser à tout le monde. Mais surtout, Microsoft veut être capable de retenir les joueurs. Les expériences doivent donc être variées, et certaines, aussi prenantes que longues. C’est là qu’interviennent les jeux de rôle.

Starfield, par les créateurs de Skyrim. Sur le papier, c’est forcément excitant.

Ce sont des productions que ne l’on lâche pas avant un petit moment. Et de ce fait, ils justifient que l’on conserve l’abonnement au Game Pass.

Les rumeurs sont tenaces : Starfield serait à l’E3 et sortirait courant 2022. Starfield, c’est la nouvelle licence de Bethesda, la nouvelle création des équipes de Fallout et de The Elder Scrolls. C’est une production majeure, un blockbuster en puissance.

Avec le rachat de Bethesda par Microsoft, tout laisse à croire que Starfield sera bien une exclusivité Xbox. Cela est logique ; d’un point de vue business, l’Américain a tout intérêt d’agir ainsi. Son but est de pousser le Game Pass et non de vendre le plus de jeux possible en s’aidant de la concurrence.

Les infos sur Starfield sont rares. Un simple teaser il y a quelques années, et des leaks ici et là, souvent fakes cela dit.

Un épais brouillard entoure finalement Microsoft et ses jeux. On sait plus ou moins ce qui arrivera, mais on ignore tous les détails. On sait ainsi qu’un grand nombre de jeux de rôle sont en développement. Playground Games produit le prochain Fable ; Obsidian développe Avowed, un titre dans la veine de Skyrim ; inXile travaillerait sur un jeu de tir ayant un penchant pour le RPG.

La Xbox Series X est prête à faire le plein de RPG.

Microsoft est sur tous les fronts. MachineGames conçoit un jeu vidéo Indiana Jones, The Initiative un nouveau Perfect Dark, et The Coalition réfléchit sans doute au futur de Gears. Malgré tout, on sent bien que le RPG est un pilier fondamental des studios Xbox. Ce genre a plus que jamais le vent en poupe et est parfait pour le Game Pass. Il se murmure même que l’un des trois projets de IO Interactive serait un RPG dans un univers heroic-fantasy, financé par Microsoft.

Petit à petit, le constructeur avance ses pions. Il aura pris son temps, mais c’était pour mieux se préparer, éviter de se précipiter. Pour Microsoft, les choses sérieuses vont enfin commencer, et il sait qu’il est attendu au tournant.

Previous articleE3 2021 : programme des conférences avec date et heure !
Next articleLe Xbox Game Pass vise les TV connectées et une exclu par trimestre