Accueil Jeux Vidéo Conférence E3 2013 de Sony : La PS4 à 399€

Conférence E3 2013 de Sony : La PS4 à 399€

PARTAGER

Il est 3h00 du matin en France et la conférence américaine de Sony ne démarre pas. C’est 15 minutes plus tard que Jack Tretton débarque sur scène. Lui pardonnera-t-on ce quart d’heure de politesse qui vient empiéter un peu plus sur notre sommeil? Cela dépendra de ce qu’il a à nous offrir. On veut des jeux et des précisions sur la PlayStation 4. Jack s’exécute mais déçoit quand il s’agit de présenter les diffrents titres. En revanche, pour tout ce qui est informations complémentaires, il régale. Au grand dam de Microsoft.

news_e3_2013_ps4_design news_e3_2013_ps4_design_2

Le design définitif a été dévoilé : la PS4 ressemble à un gros vaisseau spatial.

Qu’on se le dise, sans être forcément exceptionnel, Microsoft a (très) bien réussi sa conférence. Le constructeur américain est directement allé à l’essentiel et a présenté plusieurs exclusivités, même si l’immense majorité avait déjà fuité. Sony se devait donc de réagir et montrer le savoir faire de ses studios first-party. Malheureusement, le projet secret de Guerrilla n’a pas encore été dévoilé et le trailer de Killzone Shadow Fall ne fut guère enchanteur. Présents dans la salle, Evan Wells et Christophe Balestra (Naughty Dog) ne sont pas non plus montés sur scène. Même constat pour MediaMolecule ou la team ICO (The Last Guardian).

Du côté de Sucker Punch et de Santa Monica, le son de cloche diffère. Le premier cité a dévoilé un chouette trailer d’inFamous Second Son et le deuxième a officialisé 1886 : The Order, en collaboration avec Ready At Dawn.

Quant à la PlayStation Vita, aucune grosse annonce n’a eu lieu, si ce n’est God Of War HD Collection et le très bon Dead Nation, tous deux sortis il y a fort longtemps sur PS3. On commence à s’inquiéter. . .

Finalement, Sony a préféré montrer à cet E3 qu’il avait l’appui des tiers. Ubisoft a ainsi tenu à exhiber de nouveaux extraits de gameplay d’Assassin’s Creed IV et Watch Dogs, quitte à tirer un peu en longueur. Activision et Bungie ont quant à eux dévoilé pour la première fois Destiny. Ce n’est pas un hasard si ces trois jeux ont été mis en avant puisqu’ils contiendront chacun du contenu exclusif sur PS4. De même, Mad Max (par Avalanche), tout juste annoncé, offrira aux joueurs PS4 le kit Road Warrior. On ignore ce que c’est, mais on se doute que ça faisait bien de l’annoncer sur scène.

Le MMORPG The Elder Scrolls Online fera aussi un détour par la case PS4. Sans surprise, TESO sera aussi sur Xbox One mais les possesseurs de cette dernière devront patienter plus longtemps que les joueurs PS4 pour toucher à la beta. Enfin, Square-Enix avait aussi quelques annonces : FFXIV sortira bien sur PS3 et PS4 et Kingdom Hearts 3 est prévu sur Xbox One et PS4. En revanche, petit coup de tonnerre : Final Fantasy Versus XIII devient FFXV et passe multisupport.

Vous l’aurez compris, la présentation des jeux n’a pas offert de grandes surprises. Mais Sony s’est alors rattrapé en s’attaquant de plein fouet à Microsoft.

Première étape : Montrer que les développeurs indépendants qui ont autrefois fait le succès du Xbox Live ont été séduits par la politique de Sony. Chose faite en invitant sur scène une petite dizaines de personnes de la scène indé’.

Deuxième étape : Expliquer la politique de Sony vis-à-vis d’une connexion obligatoire et du jeu en ligne. Une nouvelle fois, ce fut chose faite : il n’y aura aucune activation en ligne, aucune vérification quotidienne en ligne et les jeux d’occasion ne seront pas bloqués. De même, chaque jeu pourra être librement prêté à un ami/membre de sa famille. Sony s’est fendu d’une vidéo explicative :

Troisième et dernière étape : Annoncer un prix et une date. Microsoft a d’ores et déjà déclaré que la Xbox One serait disponible en novembre contre 499€. Sony a quant à lui indiquer que sa console sortirait pour Noël au prix de. . . 399€. Il y aura donc bien 100€ de différence entre les deux machines, à moins que la firme de Redmond ne change d’avis d’ici l’automne.

Contre 399€, la PlayStation 4 sera vendue avec une manette Dualshock 4, un micro-casque et un câble HDMI/USB/alimentation. La PlayStation 4, qui ne sera pas zonée, sera livrée avec un disque dur de 500Go (upgradable comme sur PS3) et disposera de 2 ports USB 3.0. Une manette DS4 vendue seule vaudra 59€ et le PlayStation Eye 49€.

En revanche, une mauvaise nouvelle  : le jeu en ligne nécessitera un abonnement au PlayStation Plus.

Sans être flamboyant, Sony réussit donc le test difficile de la conférence E3. Reste à voir comment le public réagira, car si le prix de la PS4 est bien inférieur et ses fonctionnalités moins contraignantes, au final, ce sont encore et toujours les jeux qui feront la différence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here