Accueil Jeux Vidéo Le PSNOW double son nombre d’abonnés mais reste derrière le Xbox Game...

Le PSNOW double son nombre d’abonnés mais reste derrière le Xbox Game Pass

Sony a révélé de nouveaux chiffres concernant le PlayStation Now, ce service payant qui permet de profiter d’un large catalogues de jeux, via le cloud gaming ou en téléchargement.

On a souvent tendance à l’oublier: le PSNow est un service qui est loin d’être récent. Aux Etats-Unis, il a été lancé dès janvier 2014. Il a ensuite fallu attendre avril 2015 pour qu’il traverse l’Atlantique et débarque chez nous. Et depuis? Il peine à faire la différence. Fin 2019, Sony a néanmoins décidé de redoubler d’efforts pour qu’il décolle enfin. Une baisse de 40% a ainsi été opéré sur le prix de l’abonnement et le catalogue grossit.

A ça, on ajoute aussi la possibilité de télécharger les jeux PS4 et PS2 directement sur sa console; autrefois, seule l’option du cloud gaming était proposée. Ces décisions fortes ont permis au PSNow d’atteindre le million d’abonnés fin octobre. Et en ce mois de mai, Sony a annoncé que 2,2 millions de personnes avaient souscrit à un abonnement payant. La croissance est nette mais au final, le PSNow reste très loin derrière le Xbox Game Pass et ses 10 millions d’abonnés.

En matière de cloud gaming, le PSNow possède une immense marge de progression

Avec le PSNow, Sony ne mise pas uniquement sur les possesseurs d’une PlayStation 4 ou d’une future PS5. Ce service en ligne payant est également disponible sur PC. En d’autres termes, Sony est capable de toucher un très large nombre de joueurs à travers le monde. Il est néanmoins important de rappeler que sur PC, on ne peut jouer qu’en cloud gaming; le téléchargement des jeux PS4 et PS2 n’est disponible que sur console.

Le cloud gaming proposé par Sony est perfectible. A ce jour, le PSNow propose uniquement du 720p. Quand on lance des jeux PS3, cela n’est pas gênant puisque c’est la résolution d’origine de ces jeux. On a en revanche fait le test avec Marvel’s Spider-Man. Il existe naturellement une différence entre la version téléchargée en 1080p et celle en cloud gaming en 720p. Le jeu reste très joli, très fluide, mais dans le détail, le rendu est un peu moins net.

Le temps de latence se ressent aussi lorsqu’on joue en cloud gaming. En soi, on s’y habitue et les jeux restent jouables. Il faut en revanche éviter les titres demandant une grande précision comme les jeux de combat. Dès que le rythme est un peu plus lent, tout se passe très bien. On a simplement l’impression que le personnage est légèrement plus lourd.

Un catalogue de jeux encore faible

Si on compare la liste des jeux disponibles sur le Xbox Game Pass et le PlayStation Now, c’est le jour et la nuit. Microsoft ne cesse de faire des annonces. Il vient d’ajouter Red Dead Redemption II, et un grand nombre de titres sortent en même temps dans le commerce que sur le Xbox Game Pass. Le PlayStation Now est quant à lui un service qui permet de rattraper son retard avec pas mal de titres anciens.

On retrouve quand même quelques gros jeux sur le PSNow. Il y a actuellement Control, The Evil Within et sa suite, Just Cause 4, Shadow Of The Tomb Raider, PUBG, les Wolfenstein, Fallout 4, DOOM, MGS V, Prey, Sniper Elite 4La liste complète est disponible ici. Mais dans le lot, on retrouve peu d’exclusivités. Sony voit le PSNow comme une manière de leur offrir une seconde vie; elles ne débarquent dessus que plusieurs mois après leur sortie officielle. Et elles n’y restent que peu de temps. Marvel’s Spider-Man partira ainsi à la fin de l’été. Avant lui, on pouvait jouer à Horizon Zero Dawn, God Of War, Persona 5 ou Uncharted 4. Ces titres ont depuis quitté le PSNow.

Il y a néanmoins quelques jeux exclusifs qui sont amenés à rester pour toujours sur le PlayStation Now. Il y a par exemple Bloodborne ou LittleBigPlanet 3. On note aussi que le catalogue d’exclu’ PS3 est très fourni avec The Last Of Us, les Uncharted, MotorStorm Apocalypse… Mais pour les premiers cités, on aurait préféré avoir leur version remasterisée.

Le PSNow, allié essentiel de la PlayStation 5?

Microsoft et Sony n’ont pas la même stratégie. Le Xbox Game Pass est hyper complet avec un mélange d’oldies, de jeux récents, et la présence de toutes les exclusivités Microsoft le jour même de leur sortie. Sony voit plutôt le PSNow comme un complément. Mais quand on voit le succès du Game Pass, difficile d’imaginer que Sony ne va pas revoir ses plans. Le Japonais ne semble pas enclin à mettre ses titres exclusifs Day 1 sur le PSNow. En revanche, on pense qu’il va étoffer grandement son catalogue de jeux.

Il ne faut pas non plus oublier le cloud gaming. A une époque où on ne parle que de la 4K, il est impensable que le PSNow reste en 720p. A terme, le cloud gaming devrait devenir un canal de distribution important au même titre que le dématérialisé et le jeu physique. Ce devrait aussi être un nouveau moyen pour profiter de ses jeux sur n’importe quel écran, quand on le souhaite. L’industrie du jeu vidéo tend vers cela: Stadia, xCloud… et forcément le PSNow.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.