Home Jeux Vidéo Le PSVR 2 dévoile ses caractéristiques, Horizon VR annoncé

Le PSVR 2 dévoile ses caractéristiques, Horizon VR annoncé

1497
0

Au CES, Sony a pris la parole afin d’évoquer ses futurs produits. Et parmi eux, il y aura bien sûr le PlayStation VR 2.

Un casque VR Next Gen

Inutile de chercher le moindre visuel du casque, vous n’en aurez pas. Sony a en revanche dévoilé son nom officiel : PlayStation VR 2. Certains diront que c’était évident, mais depuis la PlayStation Vita, successeur de la PlayStation Portable, permettez-nous de douter un peu à chaque fois.

Le PSVR 2 n’a pas non plus de date de sortie. Sony a préféré à la place évoquer les caractéristiques techniques de son casque.

  • Ecrans OLED
  • Résolution 2000×2040 par écran/oeil
  • Taux de rafraichissement : 90 / 120Hz
  • Champ de vision : environ 110 degrés
  • Gyroscope, accéléromètre
  • Eye Tracking
  • USB-C
  • Micro intégré, prise pour brancher casque
Un casque plus simple, plus performant

Au moment de faire le bilan du PSVR, on le disait clairement : il est encombrant. Le PSVR 2, au contraire, sera moins contraignant. Il sera uniquement relié à la PS5 à travers un câble USB-C. Ce ne sera donc pas un casque autonome —comme le Quest 2— mais ce sera bien plus pratique.

De même, il ne sera plus nécessaire d’avoir une caméra reliée à sa console. Le PSVR 2 embarquera directement différents capteurs afin de repérer précisément dans l’espace la position de ses manettes.

Propulsé par la PS5, le PSVR 2 pourra afficher de jolis graphismes. Cela sera notamment accentué par la mise en place de l’Eye Tracking —oculométrie en français. Cette technologie permet de détecter où se pose le regard du joueur. Cela a plusieurs intérêts. D’un point de vue gameplay, on pourrait alors viser avec plus de précision ; on observe une cible et un projectile est directement envoyé sur celle-ci. Techniquement, cela permettra au casque d’ajuster en temps réels ses graphismes. On appelle cela le foveated rendering. Il s’agit de détailler davantage / rendre plus net un morceau de scène selon où se concentre votre regard.

Puisque une vidéo vaut mieux que quelques mots, voici une présentation du Foveated Rendering.

Le PSVR 2 vibrera

En mai dernier, nous évoquions déjà l’ajout de l’Eye Tracking au PSVR 2. Les rumeurs parlaient également de retours haptiques dans ce casque.

Tout cela a été confirmé par Sony. Un moteur sera présent afin de renforcer l’immersion : simuler un rythme cardiaque, donner l’impression que des objets vous frôlent, recréer une accélération surpuissante d’un véhicule…

Le PSVR 2 tirera profit des nouveautés de la PS5. Il y a ces vibrations plus précises —déjà présentes dans la DualSense— ou l’ajout du moteur Tempest, un moteur 3D Audio.

Enfin, rappelons que les manettes du PSVR 2 ont déjà été officialisées et montrées. Celles-ci embarqueront les mêmes technologies que la DualSense (gâchettes et vibrations), une détection des mouvements et même des doigts.

Les magnifiques successeurs des PS Move.
Par rapport à la concurrence

Le PSVR 2 est un casque prévu pour plus tard. Il n’a pas de date de sortie, et se permet d’hériter des dernières technologies. Alors forcément, face à des casques déjà disponibles, il fait le beau.

C’est un peu injuste, mais on va quand même s’amuser à comparer tout ça. Il s’agit en fait d’opposer la résolution de chacun de ces casques.

Le premier PSVR, sorti en 2016, affichait une résolution de 960×1080 pour chaque oeil. Du côté du Valve Index (2019), c’est du 1440×1600 par écran. Enfin, le Quest 2 (2020) propose du 1832×1920 pour chaque oeil.

Avec une résolution de 2000×2040, le PSVR 2 impressionne, donc. Reste à voir désormais le prix de la bête… et ce que proposera à l’avenir la concurrence.

Horizon : Call Of The Mountain, fer de lance du PSVR 2

Un casque, c’est bien. Des jeux, c’est mieux. Pour le moment, Sony a uniquement révélé Horizon : Call Of The Mountain. Ce sera une aventure inédite à la première personne, tout en réalité virtuelle.

Un premier teaser est disponible mais seules les dernières secondes montrent vraiment le jeu. Par rapport au premier PSVR, il est évident qu’il y a un bond graphique. On a même envie de dire qu’on se rapproche de ce que propose la PS4. Et ça, c’est une excellente nouvelle.

Horizon : Call Of The Mountain est développé par Firesprite, en collaboration avec Guerrilla, les créateurs de la licence. Firesprite n’est pas un studio très connu. On devrait toutefois en entendre beaucoup parler dans ces prochains mois. Cette structure a en effet été rachetée par Sony en 2021, et prépare plusieurs gros projets sur PS5.

Previous articleGhost Story : Le nouveau jeu du créateur de Bioshock prend un retard fou
Next articleLe service Ubisoft+ bientôt sur Xbox, mais pas le Game Pass