Accueil Jeux Vidéo THQ n’est plus : le point sur les rachats

THQ n’est plus : le point sur les rachats

PARTAGER

Hier, THQ a quitté le paysage vidéo-ludique. En faillite depuis de nombreuses semaines, l’éditeur américain avait annoncé fin décembre qu’un accord avec Clearlake Capital Group, un fonds d’investissement, avait été trouvé afin de renflouer l’entreprise. Cependant, la justice américaine a estimé, en substance, que la vente de THQ n’avait pas été assez visible.

Hier, THQ a donc dû vendre ses actifs au cours d’enchères. Voici le bilan des opérations:

  • SEGA rachète Relic pour 26,6M$ et obtient les droits sur Company of Heroes
  • UbiSoft rachète THQ Montreal pour 2,5M$ et obtient les droits sur 1666 et Underdog, deux titres en développement non encore annoncés
  • Take-Two Interactive obtient les droits du jeu Evolve développé par Turtle Rock Studios (Left4Dead) pour 10,894M$
  • Koch Media rachète Volition pour 22,3M$ et obtient les droits de Saints Row
  • Koch Media obtient les droits de Metro pour 5,88M$
  • Crytek obtient les droits d’Homefront pour 544 218$ dont il développe actuellement le second épisode
  • Ubisoft obtient les droits de South Park: The Stick of Truth pour 3,26M$, ce que réfute South Park Digital Studios
  • 2K Sports aurait obtenu les droits WWE
  • Aucune offre n’a été pour le moment formulée à l’égard de Vigil Studios (Darksiders) mais Platinum Games serait intéressé

A l’heure actuelle, de nombreuses questions restent encore en suspens. L’avenir de certaines licences est ainsi encore inconnu: quid d’Homeworld? quid de Red Faction? D’après Kotaku, de nouvelles enchères auront lieu prochainement afin d’acquérir ces licences historiques, mais aucune date n’a été donnée.

Ubisoft risque aussi de se retrouver autour de deux imbroglios. L’éditeur et développeur français a obtenu les droits de South Park : The Stick of Truth, mais South Park Digital Studios estime que THQ leur devait toujours de l’argent et qu’il était de leur droit d’approuver ou pas le transfert de la licence. De plus, en s’offrant THQ Montreal, Ubisoft a donc recruté (à nouveau) Patrice Désilets. Ce dernier a été le directeur créatif d’Assassin’s Creed et a préféré, en 2010, quitter UbiSoft afin de prendre la tête du studios THQ Montreal pour se consacrer pleinement à son nouveau projet : 1666. La relation entre Ubi et le duo THQ-Désilets s’était alors détériorée, et la justice saisie.

Enfin, on espère que ces acquisitions ne viendront pas trop interférer dans le développement de chacun de ces jeux. Koch Media, par l’intermédiaire de Deep Silver, a promis que le futur de Metro et Saints Row resterait fidèle aux précédents épisodes. On espère que la promesse sera tenue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here