samedi, mai 18, 2024
spot_img

Les ventes de FF16 et FF7 Rebirth déçoivent Square Enix

Square Enix entend revoir sa stratégie en matière de jeu vidéo après les ventes décevantes de Final Fantasy XVI et FF7 Rebirth.

Nous arrivons dans cette magnifique période des résultats financiers, un moment où chaque éditeur livre son bilan de l’année. Chaque société évoque les performances de ses jeux, et du côté de Square Enix, on est déçu.

FF16, FF7 Rebirth et Foamstars n’ont pas répondu aux attentes

Final Fantasy XVI, Final Fantasy VII Rebirth et Foamstars ont plusieurs points communs. Ce sont des jeux édités et conçus par Square Enix ; des titres exclusifs aux consoles PlayStation ; des productions qui ont manqué leur objectif de ventes.

Square Enix se veut toutefois optimiste, rapporte Bloomberg. L’éditeur assure que FF16 pourrait atteindre ses objectifs d’ici la fin d’année. Avec 3 millions d’exemplaires au lancement, ses ventes correspondaient aux attentes de l’entreprise. Celles-ci se sont toutefois tassées avec le temps. Rappelons que Final Fantasy XVI est un épisode qui a beaucoup divisé les fans de la série. Plusieurs DLC ont depuis vu le jour et un portage PC est dans les tuyaux.

Au sujet de FF7 Rebirth —la suite du Remake—, aucun chiffre n’a été donné. Square Enix affirme que les ventes ne sont pas mauvaises mais restent éloignées des objectifs. A l’heure actuelle, aucun portage PC n’a encore été officialisé.

Enfin, Foamstars, ce Splatoon avec des bulles à la lisibilité bien compliqué, a lui aussi déçu. Là encore, aucun chiffre n’est donné. Il est important de rappeler que Foamstars a été offert au lancement sur le PlayStation Plus. Le PS Plus est indispensable sur console pour jouer en ligne, et Foamstars est essentiellement un jeu multi. De ce fait, on ignore quels étaient les critères de ventes de Square Enix. Les micro-transactions ? Les ventes après le mois de février ? On ne sait pas.

Square Enix veut refaire des jeux multi-plateformes

Une nouvelle fois, Square Enix change de stratégie. Il veut désormais sortir moins de jeux (souvenez-vous de 2022) et viser davantage de plateformes.

En d’autres termes, il faut s’attendre à moins d’exclusivités PlayStation à l’avenir. Même si Sony payait sans doute un certain prix, cela n’a pas pas été jugé suffisant.

A l’avenir, Square Enix compte donc sortir ses jeux sur PlayStation, PC, Xbox et la prochaine console de Nintendo. Cette dernière n’a toujours pas de nom, mais elle est désormais officialisée.

Sur le même sujet

spot_img

Derniers Articles