Accueil Jeux Vidéo La Xbox Scorpio dévoile ses caractéristiques techniques et ses secrets

La Xbox Scorpio dévoile ses caractéristiques techniques et ses secrets

PARTAGER

Officialisée lors du dernier E3, la Xbox Scorpio sera bien un monstre de puissance comme l’avait annoncé Microsoft.

Inutile d’espérer de premiers visuels de la Scorpio, un prix ou bien une date de sortie. Tout cela sera —normalement— révélé lors du prochain E3 sur la scène de Microsoft. Eurogamer a néanmoins eu la chance de voyager jusqu’aux Etats-Unis pour découvrir les premières informations sur cette console. Et à la vue de la technologie embarquée par celle qu’on appelle encore Scorpio à l’heure actuelle, l’excellent site anglais n’hésite pas à tabler sur un prix de 499€, soit le même tarif qu’au lancement de la Xbox One en 2013, sauf que cette machine était alors vendue en pack avec Kinect. Cette caméra intelligente est d’ailleurs une nouvelle fois mise au placard avec la Scorpio puisque cette dernière possédera la même connectique que la Xbox One S; pour brancher Kinect, il faudra donc un adaptateur USB.

La Xbox Scorpio est un ambitieux projet pour Microsoft. Il ne s’agit pas d’une simple Xbox One ‘Pro’ comme a pu le faire Sony avec sa PS4. C’est une console qui doit avant tout remettre la marque Xbox sur de bons rails, alors qu’elle est largement distancée par Sony depuis un trop long moment. Mike Ybarra, Corporate Vice-President of the Xbox and Windows Gaming Platform, n’hésite pas à évoquer 4 objectifs pour la Scorpio. Avec cette machine, Microsoft entend regagner le coeur des joueurs et même des développeurs, proposer une véritable expérience en 4K, s’assurer de la totale (rétro)compatibilité de tous les accessoires et jeux déjà existants sur Xbox One, et proposer une console qui conviendra également aux possesseurs d’un téléviseur full-hd (1080p). Une excellente nouvelle alors que l’été dernier, la firme américaine laissait entendre que la Scorpio serait uniquement destiné aux possesseurs d’un téléviseur 4K.

Sans surprise, la Xbox Scorpio sera un monstre de puissance. Si on parle en Teraflop, une unité de mesure qui sert en gros à mesurer la puissance d’une machine, on est à 6 Teraflop avec la Scorpio, ce qui est grosso modo 5 fois plus qu’une Xbox One ou 1,5 fois qu’une PS4 Pro. Eurogamer a pu mettre les mains sur les caractéristiques techniques finales de la machine —les ‘specs’ comme on dit outre-manche. On notera surtout la présence de 12Gb GDDR5 en guise de mémoire vive, ou la présence en série d’un lecteur Bluray 4K et d’un disque dur de 1To.

Tout cela devrait permettre d’avoir des jeux en 4K natif alors que du côté de la PS4 Pro, on utilise une technologie appelée Checkerboard Rendering pour proposer une telle résolution. Cette surpuissance permettra également d’améliorer les performances des jeux déjà sortis, en théorie, comme c’est le cas avec le mode Boost, introduit sur PS4 Pro. Les vilaines chutes de framerate ou de résolution devraient ainsi être éliminées, au même titre que le tearing, cet affreux effet de ‘déchirure’ de l’écran. Plus intéressant, la Scorpio devrait également améliorer le filtrage anisotrope pour une meilleure qualité d’image, et les temps de chargement devraient être plus courts. Une excellente nouvelle qui amène cependant une simple interrogation: cela aura-t-il un intérêt dans les jeux en ligne? Car il faudra sans doute attendre les autres joueurs. . .

Bien sûr, la Scorpio aura droit à une version nettement améliorée du Xbox GameDVR. Cette application sera ainsi capable d’enregistrer des extraits vidéo en 4k à 60fps tout en profitant du HDR —pour une plus grande palette de couleurs à l’écran— grâce au codec HEVC. Petite surprise, la capture d’écran va connaître une petite révolution avec ce que Microsoft appelle retroactive screen capture, une fonctionnalité qui permet de naviguer image par image sur une courte période pour sélectionner la prise de vue parfaite.

Pour Microsoft, la promesse de concevoir la console la plus puissante du marché est bien réelle. L’annonce de ces différentes caractéristiques techniques laisse également le champ libre à une conférence E3 qui devrait avant tout montrer des jeux et encore des jeux plutôt que de longs discours visant à faire la promotion des différentes types de puces utilisées. Il faudra néanmoins attendre le 11 juin pour découvrir les derniers détails sur cette Scorpio, dont son apparence, tout en sachant que son bloc d’alimentation sera interne. Et ça, ça compte beaucoup.

Via– –Via– –Via– –Via

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.